Des « Lumpas » interdits de séjour au stade TPM


Le TPM s’indigne et annoncera dans les jours qui suivent jusqu’où le club ira pour interdire des supporteurs « inciviques » dans son stade et réclamer le paiement de la facture des dégradations.

Les supporteurs du FC St Eloi Lupopo – déjà dans l’œil du cyclone pour les casses du 23 juin 2013 lors du premier derby dans cette enceinte – ont récidivé dimanche après le succès sur Don Bosco. Le bilan des intolérables débordements des « Lumpas » fait état, cette fois-ci, de quelques 71 sièges cassés et des treillis brisés sauvagement. Et n’eût-été le lancement tardif de gaz lacrymogènes, le stade aurait été plus vandalisé encore…


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.