De plus en plus, le derby lushois perd de sa saveur


Le derby entre les deux grands du football de Lubumbashi, à savoir TP Mazembe et FC Lupopo perd de plus en plus de sa saveur. Les amoureux du ballon rond de cette contrée ne parviennent plus à pronostiquer en faveur des Cheminots, lesquels demeurent sous le joug du nid des Corbeaux depuis belle lurette. Quel que soit leur forme, sur le plan national ou continental, rien ne semble marcher chez les Cheminots face à Mazembe.

FC Lupopo a du mal à dicter sa loi sur TP Mazembe à l’aller et tout comme au retour du chamionnat. Par manque de saveur, certains Lumpas hésitent à assister aux différents derbys entre les deux grands du football de la capitale du cuivre sachant à l’avance qui l’emportera. ‘‘Etant donné que ce sont les Corbeaux qui sortent victorieux au terme de 90 minutes, ce n’est pas intéressant de se rendre au stade, c’est mieux de suivre même sur le petit écran’’, a souligné un Lumpa.

Cycle infernal

Les opérateurs sportifs estiment que la contreperformance de FC Lupopo s’explique par le fait que le team Bleu et or de Lubumbashi manque de bons animateurs devant faire face au comité Katumbi. Depuis le départ de Faustin Bokonda de son poste de président de coordination, les nouveaux venus au sein du staff dirigeant ne font que le lit de Moïse Katumbi pour que la domination de Mazembe (ou de Katumbi) soit perpétuelle. Selon certaines indiscrétions à Lubumbashi, les billets verts circulent dans tous les sens à quelques heures de chaque grand derby, dans l’objectif d’anéantir les visées des plus faibles financièrement.

A cela s’ajoute les appels téléphoniques anonymes. Il faut vraiment une enquête à ce sujet. Il convient de rappeler que la dernière victoire de FC Lupopo contre le TP Mazembe remonte de 2005 au championnat local avec l’unique réalisation de Junior Eale Lutula. Depuis lors, c’est le cycle infernal pour les Cheminots au cours de toutes confrontations.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.