Propos discourtois de Tshimanga : Mayaka se comporte en bon chrétien


Après sa suspension de ses fonctions de président de la section football au sein du club, Tshimanga Tshipanda est intervenu sur les antennes de la RTG@ non seulement pour réagir face à cette mesure prise par le Conseil d’Administration de DCMP, mais le plus grave, le président de la section football s’est permis de proférer des insultes grave contre la notoriété de Jean-Max Mayaka, président de la Coordination.

Face à tous ces propos discourtois tenus à l’endroit de Jean-Max Mayaka, les Tupamaros n’ont pas apprécié ce comportement qualifié d’antisportif de Tshimanga. Comme si cela ne suffisait pas, les Immaculés ont promis de traduite Tshimanga en justice. Car, cette attitude démontre que l’image du club est ternie. Dans ses investigations, votre rédaction est entré en contact avec le président de la Coordination sur ce comportement barbare de Tshimanga et d’avoir une idée sur cette situation, Mayaka en bon père de famille s’est réservé de tous commentaire. Néanmoins, avec le sens d’un chrétien, Mayaka a tout simplement pardonné le président de la section football suspendu. Il ne trouve important d’aller passer son temps devant les instances judiciaires. Le numéro un du club préfère réfléchir sur l’avenir du club avant la reprise du championnat national.

Cependant, malgré ce pardon du président Mayaka, on nous renseigne que la suspension de Tshimanga est maintenu dans la mesure où c’est la décision prise par l’organe suprême du club (le Conseil d’Administration).


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.