La situation se complique pour les Léopards


A une journée de la fin de phase de poules du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) Afrique du sud 2014, la situation semble se compliquer pour   les Léopards locaux. Les sportifs avérés estiment que les fauves congolais se trouvent à la porte de sortie de cette prestigieuse compétition.

Avant le terme, les hommes de Santos Muntubile totalisent 3 points sur 2 rencontres livrées. Après deux journées, ils occupent la 3ème place avec 3 points, soit derrière le Burundi et le Gabon. La contreperformance de la dernière sortie a rendu la tâche difficile pour les Congolais. Lors de la prochaine sortie, les Léopards n’auront pas droit à l’erreur. La victoire sera impérative pour les Léopards pour ne pas rentrer tôt à la maison. La tâche ne sera pas de tout repos, car les Congolais auront en face une machine burundaise difficile à manœuvrer. Les Hirondelles pourront peut-être se contenter d’un simple match nul alors que les Congolais doivent impérativement remporter le partie. Au regard du match de ce mercredi 22 janvier, rien n’est plus sûr. Dans les rues de Kinshasa et voire même sur toute l’étendue de la République, c’était la désolation la plus totale. L’optimisme béat des Congolais à la veille de cette rencontre traduit l’approche que l’ensemble de ce pays fait devant des situations sérieuses. Personne ne s’attendait à cette contre-performance après une belle prestation lors de la première journée face à la Mauritanie. En deuxième journée, ce n’est pas la même équipe qui avait défié le onze national ghanéen. C’est comme qui dirait, les congolais sont toujours habitués aux calculs. Alors que les Léopards multiplient des stratégies pour arracher la qualification face aux Hirondelles du Burundi, une indiscipline caractérisée est signalée au sein du groupe de Léopards dans leur QG situé à Polokwane en Afrique du Sud.

Comportement insupportable d’Ilongo

Le meneur d’hommes dans cette indiscipline, c’est le médiateur Patrick Ilongo Ngasanya alias Saddam, sociétaire de TP Mazembe.  Ce joueur affiche un comportement insupportable par les autorités de l’équipe nationale locale. Selon certaines sources, Ilongo s’est permis d’aller dans un super marché de la ville sud-africaine le jour du match contre les Panthères du Gabon sans l’aval des responsables de l’équipe. Comme si cela ne suffisait pas, dimanche 19 janvier lors de la réunion de travail présidé par Constant Omari, président de la FECOFA, Ilongo a brillé par son absence. Il devient de plus en plus insupportable au QG des Léopards. Pourtant, il est le doyen du groupe, au même statut avec le capitaine Robert Kidiaba Muteba.

 


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.
Irisfootball

GRATUIT
VOIR