La ligne offensive a été à la base de la contreperformance


L’aventure des Léopards locaux s’est arrêtée dimanche 26 janvier à Bloemfontein face aux Blacks-Stars du Ghana en match de quarts de finale de la 3ème édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN), Afrique du Sud 2014.

L’unique but de la partie marqué par le Ghana a été fatal pour les hommes de Santos Muntubile en ce qui concerne la suite de la compétition. Au cours de ces retrouvailles entre les deux équipes nationales, le Ghana a constitué le feu rouge pour la RDC. Ainsi, les Léopards locaux quittent la compétition au niveau de quart de finale pour la deuxième fois consécutive. Pourtant, les amis de Jean-Marc Mundele ont dominé leurs sujets pendant le match. Après une première période soldée sur la note vierge, la rencontre a basculé dès l’entame de la deuxième partie du match. C’est sur un contrôle de la main de l’axial Joël Kimwaki que le Ghana a  inscrit son unique but de la partie.

Manque d’expérience


Le manque d’expérience de la ligne offensive a été à la base de la contreperformance des Léopards au cours de ce match très attendu par les sportifs congolais, lesquels souhaitaient une qualification pour la prochaine étape de la compétition. Après cette élimination congolaise, la désolation était totale dans les rues de la capitale. Les Léopards éliminés, mais la compétition continue. Les demi-finales se disputent mercredi 29 janvier. On aura dans un premier temps, Nigeria-Ghana, une affiche entre deux pays d’Afrique Ouest. Ensuite les Warrios du Zimbabwe se mesureront aux Chevaliers de la Méditerranée de la Libye. Le successeur de la Tunisie sera connu samedi 1er février au terme de la finale. A l’allure où vont les choses, les Super-Eagles risquent de terminer à la plus haute marche du podium de la compétition réservée uniquement aux joueurs évoluant dans leurs championnats nationaux.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.
Irisfootball

GRATUIT
VOIR