Calvaire des Léopards : qu’est devenu le mariage Orange-RDC-FECOFA ?


A quelques jours de la phase finale de la 3ème édition du Championnat d’Afrique  des nations (CHAN), Afrique du Sud 2014, les Léopards se trouvent dans la tourmente avant l’entame de la compétition. Avant d’aller en terre sud-africaine, les hommes de Santos Muntubile ont traversé des moments critiques, faute  des  moyens financiers pouvant permettre à subvenir à leurs besoins.

La journée de vendredi 3 janvier a été de triste mémoire, les joueurs congolais ont été délogés de leur hôtel à Polokwane dans la mesure où les fauves congolais n’avaient pas payé les frais d’hébergement. Le coordonnateur des équipes nationales de football de la RDC, Théo Binamungu avait menacé de ramener la délégation congolaise au pays si le gouvernement n’envoyait pas l’argent pour subvenir aux besoins des joueurs. Malgré cette situation confuse, Santos Muntubile a réagi pour démentir ce  qui  est arrivé à la délégation  congolaise avant le début de la compétition. Au regard de toutes ces difficultés, le président de la Fédération congolaise de football association (FECOFA), Constant Omari Selemani  est monté au créneau pour condamner la mauvaise foi du ministre délégué aux Finances, Patrice Kitebi, lequel bloque tout alors que le vice-premier ministre du Budget, Daniel Mukoko Samba a déjà tout signé pour soulager financièrement les Léopards.

Situation  critique

Les sportifs ont du mal à digérer cette situation critique qui prévaut au sein de l’équipe nationale  locale, puisque au mois de janvier 2013, la FECOFA et la société de communication Orange-RDC avait signé un partenariat dans le but de soutenir toutes les équipes nationales de la RDC.  Mais, au fil des mois juste après la signature, les sportifs congolais se sont rendu compte que ce contrat n’a apporté aucun  effet positif sur le plan  financier pour les équipes nationales. Depuis cette signature de contrat, les équipes  nationales éprouvent toujours des difficultés sur le plan financier. Ce  ne sont que des lamentations de Constant Omari à travers les médias pour condamner les manœuvres dilatoires des autorités sportives congolaises. Il sied de rappeler que  le jour de la signature  à l’Hôtel Memling, Omari avait évité à tout prix de révéler le coût de  contrat entre les deux parties.

Dans le cadre des préparatifs, la RDC devrait jouer un match amical samedi 4 janvier à Johannesburg contre le Mozambique. Cette rencontre est annulée. Sept joueurs de la sélection mozambicaine n’ont pas répondu à l’appel de l’entraîneur. Selon Omari, la FECOFA avait emprunté USD 60 000 auprès des changeurs de monnaies pour faire voyager l’équipe, ajoutant que les joueurs ont quitté le pays sans avoir perçu leurs primes. Cette négligence des autorités a poussé Trésor Mputu à ne pas prendre part à la 3ème édition  de la compétition.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.