Okito lève l’équivoque sur les prétentions de ceux qui le torpillent sur les fonds


L’actualité sportive reste dominée par l’organisation du Championnat d’Afrique des Nations U-23 octroyée à la Rd Congo par la CAF, la candidature de la RDCV à l’organisation de la COLCAN 2019, la participation de la Rd Congo à la 3è édition du Championnat d’Afrique des Nations RSA 2014, la fermeture des stades à Kinshasa, sans oublier les galas de boxe, qui seront organisés à Kinshasa, dont celui qui connaîtra la venue d’Ali et Foreman pour célébrer le 40è anniversaire de leur combat du siècle.

Face aux contre-vérités débitées par voie de presse par certaines personnes en mal de publicité contre le Secrétaire général aux Sports et Loisirs M. Barthélémy Okito Oleka à qui l’on exige de leur donner de l’argent pour une raison invraisemblable, nous avons approché l’intéressé qui lève l’équivoque sur les questions soulevées.

Vraie lumière

D’entrer de jeu, il attaque qu’il a toujours apprécié la ligne éditoriale du Journal L’Avenir et de Digital Congo. C’est pourquoi il relève les précisions suivantes : les gens confondent les choses. D’abord, il y a l’organisation du championnat d’Afrique de U-23, il y a ensuite la candidature de la RDC pour l’organisation de la CAN 2019. Et enfin, il y a la participation de la RDC à la 3è édition du CHAN RSA 2014. Donc, il y a trois choses différentes.

Et le S.G d’ajouter qu’il a remarqué que certaines personnes en mal de publicité sont en train d’induire en erreur l’opinion sportive. Tout cela fait rire les bonnes consciences quand on attend dire qu’on a remis de l’argent au Secrétariat général aux Sports et Loisirs. Cependant, note-t-il, le 1er ministre Matata qui est rigide en matière de décaissement des fonds, en coordonnant le dépôt de la RDC à la CAF pour la CAN 2019 après l’obtention de notre organisation du CHAN U-23, leur a écrit officiellement et cela n’est pas un secret. Monsieur U-23 et M. Colcan 2019, je mets à votre disposition x montant. Voici ce que vous devez faire avec ce montant : 1,2, 3, 4 et 5.

C’est Constant Omari qui est le coordonnateur de U-23 et moi, je suis le Président de Colcan 2019. « Nous, nous sommes concertés autour du ministre Banza. Pour ce qui est du Colcan, voici ce qu’il faut dépenser. Même chose pour U-23. Tout cela bien sûr avec le canevas nous donné par le 1er ministre Matata ». Curieuse ment, fait remarquer M. Okito, certaines personnes ont cru que si vous venez voir M. Okito pour lui demander de l’argent, il vous le donnera. Le montant nous transféré tient compte des libellés que nous respectons. C’est un secret de polichinelle. « Qu’ils cessent de distraire l’opinion sportive en voulant faire croire des bêtises », insiste-t-il en ajoutant : « nous M. Omari et moi, sommes coordonnés par le ministre Banza. Nous nous réunissons avec Constant Omari et surtout, nous nous réunissons au niveau du comité, c’est de un.

Pas de polémique

De deux, ajoute le S.G : « Je ne comprends pas pourquoi les gens veulent créer des problèmes à propos de la fermeture du Stade des Martyrs. Nous avons obtenu l’organisation de CHAN U-23. On sait que nous allons l’organiser en 2015 et nous sommes déjà à l’orée de 2014. Ensuite, nous devons réhabiliter les infrastructures. On ne va pas organiser des matches à l’état où se trouvent nos terrains. Nous ne devrons, surtout pas sacrifier le championnat d’Afrique pour le championnat local parce que si nous ne réhabilitons pas maintenant, il y a des échéances : le championnat national va aller jusqu’au mois de mars.

Nous avons une entreprise chinoise où les chinois ont donné 1 don à la République Démocratique du Congo de 13 millions de dollars. Une société chinoise a gagné le marché. Pour elle, il n’y a pas de problème. Elle peut commencer quand on lui demande.

Mais nous, nous disons que les stades doivent être prêts au plus tard en avril 2015 parce que la compétition c’est juillet et août 2015. C’est à la demande des chinois de fermer le stade des Martyrs le 20 décembre. Je viens de parler avec l’AG du Stade qui a écrit à tout le monde. Mais, il y a certaines personnes qui s’entêtent, en faisant la publicité, qu’elles pourront être là les 22 ou 24. C’est non’’.

Quant au reste des matches de la Linafoot et Epfkin, ils pourront se jouer au Stade Tata Raphaël parce que là, les travaux pourront débuter vers février et mars 2014. Il y a une société chinoise qui va travailler une grande partie du Stade des Martyrs et la société CREC va compléter l’autre partie. Après ça ils vont aller au stade Tata Raphaël et au Stade cardinal Malula. A Lubumbashi, ils seront au stade de Lupopo et au Stade Kibassa Maliba parce qu’on a déjà le stade TP Mazembe. Donc, nous avons 3 stades à Kinshasa et 3 stades à Lubumbashi. Nous devons préparer ces stades pour recevoir la compétition, c’est la condition, précise le S.G Okito.

*Quid du CHAN RSA 2014 ?

Ici, le S.G Okito répond qu’il faut faire très attention du fait que le gouvernement ne peut pas s’hasarder à ne pas soutenir la participation de la RDC à cette édition.Ensemble avec le président Omari, il informe l’opinion que les moyens pour la préparation locale ont été débloqués il n’y a pas 48 heures (NDLR nous sommes samedi 14 décembre). La Fécofa a envoyé les états de besoin. Mais il y a le nombre de 30 joueurs pour la préparation à l’extérieur d’où l’on réduira au nombre final. Sur ce point, il y a déjà une entente parfaite.

Tout est introduit au niveau du budget pour la préparation extérieure. Dans les heures ou jours qui suivent, il y aura cette contribution du gouvernement pour la préparation en RSA. Et le S.G croit que dans l’avenir, il va demander à M. Omari que dans ce genre d’histoire, il faut un seul porte-parole soit lui-même ou un membre du comité. Il informe le public que les Députés Nationaux se battent maintenant pour conduire la délégation des supporters congolais en RSA. Ils ont arrêté à 60 le nombre des supporters voir détails dans l’une de nos précédentes éditions.

Donc, c’est clair que la Fécofa gère l’ensemble de dossier préparation locale et extérieur tandis que les Députés vont coordonner tout ce qui est supporters et animateurs, il n’y a pas de confusion. Toutefois, certaines personnes animées de mauvaise foi veulent distraire l’opinion. Et d’ajouter : ‘’ je demande plutôt à l’entraîneur Santos de faire un effort pour constituer une bonne équipe parce que les congolais ont besoin des résultats’’.

*Quid de ce qui se trame en boxe ?

A cette question, le S.G Okito répond qu’il faut remercier le chef de l’Etat qui a donné un cadeau à la population sportive en lui offrant l’organisation du Championnat d’Afrique U-23. Il vient d’autoriser ç travers le 1er Ministre qui a matérialisé sa volonté par l’organisation du 40è anniversaire du combat Ali-Foreman. A cette occasion il va s’organiser 2 galas de boxe dont l’un au mois d’avril avec l’ancien champion du monde Tshozo qui vient de signer un protocole d’accord avec le gouvernement à cet effet.

Il y aura 2 combats en championnat d’Afrique des congolais qui vont concourir la ceinture, un combat de boxe pro féminin et 2 combats de pro de haut niveau. En lever de rideau, on va promouvoir la boxe amateur et pro congolaise avec le Boxing Club Shark. En plus, ils vont encadrer les kulunas à Kinshasa et à Lubumbashi. En octobre un grand gala, Ali et Foreman seront là et même Don King, conclu le S.G. source : groupelavenir.cd

 


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.