AS V Club se contentera du stade TPM


Les Dauphin noirs de l’AS V Club seront privés de leur public habituel du stade des Martyrs de la pentecôte au cours de leur participation en campagne africaine la saison prochaine. C’est au regard de la fermeture de l’arène de la commune de Kinshasa sur décision du gouvernement central pour une durée de 13 mois.

Face à cette situation, le deuxième représentant de la RDC en Ligue des champions de la CAF se contentera du stade TPM de la commune de Kamalondo devant un public de circonstance. Quoique Lubumbashi fasse partie de la RDC, les hommes de Florent Ibenge auront du mal à prester sur une aire de jeu propre aux Corbeaux lushois.  Pourtant, V Club souhaite réaliser une bonne campagne africaine. Qu’à  cela ne tienne, les Dauphins noirs doivent fléchir sur la décision du gouvernement. Cette situation pourrait donner des leçons aux dirigeants du team vert-noir pour construire leur propre stade moderne pour ne pas tomber sur de telles mesures. Habitués à livrer du bon spectacle devant les Moscovites, les amis du capitaine Patou Ebunga seront incapables de livrer de belles parties, surtout que le premier adversaire n’est autre que Kano Pillars du Nigeria au niveau des préliminaires de la Ligue des champions de la CAF.

Construire son propre stade

Il sied de rappeler que la ville cuprifère ne porte pas du bonheur aux kinois sur le plan continental.   L’opinion se souvient  de la contreperformance  de l’AS V Club en Coupe de la CAF en 2008 face à Astres de Douala du Cameroun. Après avoir réalisé un nul blanc à Douala, les Dauphins noirs avaient concédé un  nul d’un but partout au stade Kibasa Maliba au match retour, synonyme de l’élimination à l’étape des huitièmes de finale. Dans les milieux des Moscovites, on suggère que les dirigeants de leur club envisagent évoluer sur l’autre rive de la   République du Congo dans la mesure où c’est plus proche de la capitale de la RDC en vue de permettre un déplacement massif des supporters au cours de différentes rencontres.

Un autre club de Kinshasa engagé aussi en campagne africaine, à savoir FC MK n’est pas épargné de ce triste sort, celui de pouvoir disputer ses matches loin de leur fief et surtout de ses supporters. Toutes les équipes ne peuvent rien, car c’est la loi quoique qu’elle soit dure.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.