Pas de signature de Jean-Max Mayaka sur le départ de Kisombe dans V club


Des informations circulent dans les milieux des amoureux du football de la capitale faisant état du départ dans VClub de Guillain Kisombe Makuntima, ancien milieu du terrain du daring club motema pemba. Face à tous ces rumeurs, Jean Max Mayaka, président de la Coordination du DCMP/K a tenu à éclairer la lanterne des amoureux du football en général et des immaculés en particulier.

Jean Mayaka a confirmé n’avoir signé aucun document de transfert de Kisombe pour aller évoluer au sein des Dauphins noir de l’AS VClub, car lui-même était surpris de constater que comment la nouvelle était répandue selon laquelle le dossier du milieu de terrain du daring club moteme pembe était déjà clos pour lui permettre de porter le maillot vert et noir. Mayaka a précisé que le Valentin Tshiniama, président honoraire du DCMP dit TH, lui avait apporté des documents de transfert de Kisombe pour qu’il les signe, mais il ne pouvait pas le faire étant donné que ce dossier comportait encore quelques irrégularités. C’est pour cette raison qu’il avait renvoyé ce dossier pour être traité et examiné au niveau du Conseil d’Administration du club. Mais il faut dire que comme TH avait déjà engagé les choses, la Coordination n’a pas pu exactement comprendre qui avait traité ce dossier. ‘’ Nous, c’est -à- dire correspondants officiels Mandjeku et moi, avions décidé de ne pas le signer. S’il y a eu une signature, ce qu’il y a eu un faux.  Et si au niveau de la fédération congolaise de football association (FECOFA), il s’avère qu’ils ont tout fait pour que Kisombe joue dans Vclub, cela n’engage pas le président de la Coordination que je suis, car je n’ai jamais signé un document de transfert pour que Kisombe dans Vclub ‘’ a expliqué Mayaka.

D’après ce Mayaka avait appris, TH avait posé le problème au niveau du Conseil d’Administration, Tshimanga avait refusé qu’il joue en disant qu’il n’était pas disponible que lui ne voulait pas qu’il joue. Donc, il était de droit pour le joueur de chercher son club entant que joueur libre. ‘‘Si j’avais des éléments qui pouvaient soutenir cella, étant donné que c’était verbal, je pouvais signer parce que je ne peux pas bloquer le joueur, car en le signant le document ça pouvait permettre que le club puisse avoir quelque dans la caisse’’, a conclu Mayaka.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.