Les Corbeaux optimistes sur le sacre


Le stade TP Mazembe vit au rythme de la finale retour de la Coupe de la CAF, qui se jouera samedi 30 novembre entre les Corbeaux de TP Mazembe de Lubumbashi et les Vagues blanches de CS Sfaxien. Les lushois ont perdu sur la note de 2-0 samedi 23 novembre au stade Radès de Tunis. Cette victoire a poussé les Tunisiens a jubilé avant la lettre devant leur public.

Malgré cette contreperformance en terre tunisienne, les Corbeaux ne désarment pas du tout. L’ensemble de l’équipe demeure optimiste en ce qui concerne le sacre de TP Mazembe au terme de 90 minutes de la partie. Lors de sa dernière intervention médiatique, le président-sponsor du club, Moïse Katumbi a souligné que la coupe restera au Katanga. Katumbi a foi : “Deux à zéro, ce n’est rien du tout…” D’autres présidents des clubs auraient attendu un peu, laissé passer la déception, avant de lancer un appel à la mobilisation. Au regard de son intervention, Katumbi n’est pas du style à tergiverser. Dès le lendemain de la défaite de son équipe à Tunis, il a réagi, pris le micro et enregistré un message que nous publions aujourd’hui. ‘‘Il faut avoir la foi, on a perdu une bataille pas la guerre. Remonter la pente Et on va jouer pour que la Coupe reste au Congo. Pour la dédier à nos frères de l’Est, aux militaires qui sont tombés au front et au Chef de l’Etat pour le maintien de la paix dans notre pays’’ a-t-il indiqué en substance à l’adresse de toute la population congolaise. Vêtu des couleurs de son équipe, le président de TP Mazembe, le ton vif, des propos percutants, ne laisse pas de place au doute. C’est un attaquant qui frappe au but et cadre ses tirs : ‘‘Deux à zéro, ce n’est rien du tout… J’ai confiance dans notre équipe et dans notre public. Moi j’aime ce genre de situation car c’est dans la difficulté qu’il faut être grand…’’

Le mot d’ordre a deux piliers : prier et se vêtir des couleurs de Mazembe. ‘‘Même si j’ai des réceptions, je trouverai la solution pour rester en noir et blanc jusqu’au match’’, a-t-il lancé, avec cette détermination qui lui permet d’affirmer : ‘‘la coupe restera au Katanga !’’ Dans le camp des joueurs, c’est le sacre ou rien. Les Kasusula, Mputu et Nkulukuta espèrent remonter la pente et remporter la Coupe. Le sacre de TP Mazembe est difficile, mais pas impossible. C’est comme qui dirait l’impossible n’est pas Mazembe !


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.
Irisfootball

GRATUIT
VOIR