Les Corbeaux ont foulé le sol tunisien


Après une séance dentraînement au Lizzy Sport Complex dAccra dans la matinée du mercredi, la délégation du TPM est arrivée en soirée à Tunis. Cest à 13h45 (TU) que les joueurs et le staff se sont envolés pour la capitale tunisienne. Après 4 heures 45 minutes de vol la délégation congolaise est arrivée à laéroport Tunis Carthage.

Les conditions n’étaient pas idéales avec un petit 17 degrés au débarquement de l’équipe du grand MD 83 du club. SAMATTA ET ULIMWENGU SONT LA : A l’arrivée des Corbeaux à l’aéroport Kotoka d’Accra, ils retrouvaient les deux internationaux tanzaniens qui revenaient de sélection nationale arrivés quelques minutes avant. La Tanzanie recevait le Zimbabwe en match amical le week-end dernier à Dar-es-Salaam, Thomas ULIMWENGU et Mbwana SAMATTA n’ont pu faire qu’un 0 but partout. Pour sa part, Patrice CARTERON n’a pasécarté l’option de faire recours à eux parmi les 18 du samedi : « Que ça soit Thomas ou Mbwana, ça fait des mois qu’on travaille ensemble, et ce n’est pas en quelques jours qu’on va tout modifier d’un point de vue tactique. Ils ne seront pas du tout surpris par rapport à ma demande éventuelle pour la finale aller. Je n’ai aucun doute qu’ils soient opérationnels pour le match de samedi. »

ACCUEIL CHALEUREUX POUR LES CORBEAUX : C’est dans une ambiance conviviale que les délégués du CS Sfaxien recevaient le TPM aux alentours de 19h30 (heure locale GMT+1) à leur arrivée à Tunis. Ensuite  Robert KIDIABA et Cheibane TRAORE ainsi que le coach Patrice CARTERON ont répondu volontiers aux médias tunisiens venus couvrir l’arrivée du TPM. Puis c’est autour de 20h04 que les joueurs sont partis de l’aéroport en direction de leur hôtel, 30 minutes de car environ, et ils y ont dîné avant de regagner leurs chambres. Pour récupérer après une journée fatigante pour les organismes et avant un programme assoupli ce jeudi.

PETIT MOT DE CARTERON : En bref pour boucler la semaine de stage à Accra, Patrice CARTERON a brossé ce à quoi il s’attendait pendant cette période de préparation :« Nous avons conscience de nos forces tout en respectant notre adversaire. L’intérêt de ce stage à Accra était de donner au maximum d’informations aux joueurs pour qu’ils visualisent leur adversaire et, sachant quelles sont ses forces, voir comment le mettre en difficulté. »

 


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.