DCMP-Sanga Balende : la honte, la caricature du football en RDC !


 

La honte ! La caricature du football en RDC ! Croyances fétichistes ridicules, tricherie, en lieu et place de reconnaître ses faiblesses et envisager avec optimisme des lendemains qui chantent. Les mots ne sont pas aussi durs pour exprimer la déception des amoureux du ballon rond qui ont vécu un dimanche triste pour le football congolais.

La rencontre de la 4ème journée entre DCMP et SM Sanga Balende du dimanche 17 novembre disputée au Stade des Martyrs n’est pas allée jusqu’à son terme. Alors que les deux équipes du groupe B étaient en égalité vierge à 5 minutes du temps réglementaire, après avoir manqué à maintes reprises de violer la cage de SM Sanga Balende gardée par Hervé Kubidisa, ancien de Saint Luc, après des jets de projectiles et deux fois l’envahissement de terrain jusque dans les buts de l’adversaires, les Tupamaros ont trouvé une voie de sortie par la petite porte : couper l’alimentation en électricité du Stade des Martyrs, après un temps d’arrêt à la suite de traitement de portiers de deux club adverses. Celui de Sanga Balende a été le premier à se relever, mais le dernier rempart de DCMP, Thierry Nkie qui a pourtant reçu les soins appropriés, s’est à nouveau affalé sur la pelouse, prétextant une douleur. Nkie a pris tout son temps pour retrouver ses marques en vue de poursuivre avec la partie. Le public a même vu ensuite les soigneurs quitté l’aire de jeu et subitement le prétexte de la lumière du stade est apparu parmi les athlètes de DCPM. Après son soulagement, il s’est mis à évoquer l’insuffisance de la lumière. Pendant que le coach Médard Lusadisu recevait l’ordre de l’arbitre de changer de portier et qu’il s’apprêtait de l’exécuter, Thierry Nkie s’est encore une fois effondré et, c’est sur ces entrefaites que soudainement, les projecteurs du stade se sont éteints.

 

Face à cette situation, l’arbitre central n’avait qu’à arrêter la partie. Diligenter une enquête Selon un membre de sécurité de DCMP, c’est son club qui a procédé à cette coupure de fourniture électrique au stade des Martyrs, une vraie manouvre dilatoire pour obtenir une reprise du match. ‘‘Tomonaki match ezalaki mobulu, yango tokataki courant (traduisez : on pressentait un match nul [ce qui n’est pas à notre avantage], raison pour laquelle, nous avons coupé l’électricité)’’, a-t-il soutenu, ajoutant que le match va se rejouer le mardi en croire ses sources. Les sportifs n’ont pas compris les revendications du portier de DCMP en ce qui concerne l’insuffisance de la lumière. Pourtant dans le camp de Sanga Balende, tout le monde était déterminé à aller jusqu’au terme du match. Mais, les Immaculés avaient un avis contraire. La dernière décision revient aux commissions compétentes de faire le travail. Les amoureux du ballon rond ne demandent qu’une chose : que le comité de gestion de la LINAFOOT diligente une véritable enquête pour que la vérité éclate au grand jour. DCMP continue à donner les preuves de son amateurisme. Aucune projection pour l’avenir, aucun jeu cohérent, comment peut-on s’attendre à des résultats valables si on croit que tout viendra du favoritisme ?

 

DCMP veut à tout prix se présenter au haut du tableau alors qu’elle sort d’une saison catastrophique. DCMP prétend aller en Afrique (en champions league de la CAF, en plus, pour croiser le fer avec les National du Caire ou Orlando Pirates !) alors qu’elle vient justement de recruter des jeunes joueurs qui n’ont aucune expérience des grandes compétitions. On a vu son match contre V Club il y a quelques jours et les commentaires faits à la suite de ce derby ont mis en exergue l’inexpérience de DCMP. Si le football kinois continue à compter sur le favoritisme, on peut dire adieu à son avenir. Pourquoi ne donne-t-on pas droit de cité à la méritocratie dans le football congolais ? Pendant que le football kinois tergiverse avec des pratiques de bas étages, ailleurs on se prépare à aller de l’avant. Sa Majesté Sanga Balende l’a démontré dimanche en contrôlant la partie du début à la fin.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.
Irisfootball

GRATUIT
VOIR