Simon Kayoyo exhorte les sociétaires au respect des textes


Le championnat de la Division I dans sa phase classique, a démarré le 27 octobre dans 7 stades de la République, comme prévu par le comité de gestion de la Ligue nationale de football (LINAFOOT) dirigé par Simon Kayoyo Umbela.

A cet effet, le numéro un du comité de gestion de cette entité organisatrice du championnat national a, au cours d’une conférence de presse, exhorté tous les sociétaires au respect du règlement et des textes qui régissent le football en RDC. C’était vendredi 25 octobre dans la salle de réunion Africana Palace dans la commune de Lingwala devant un parterre des journalistes. Simon Kayoyo a martelé sur les faits que tous les contrevenants seront sanctionnés en cas de déroute, y compris les supporters inciviques, lesquels occasionnent les arrêts brusques dans différents matches de la LINAFOOT. Contrairement aux autres éditions au cours desquelles les résultats des rencontres avaient souvent été homologués en retard ou après plusieurs journées, Kayoyo a promis de faire la différence par rapport à ses prédécesseurs. Il a aussi tablé sur le respect du calendrier établi afin d’éviter des reports intempestifs des matches au cours de la saison. Le président de la LINAFOOT a invité les 16 sociétaires à s’engager efficacement. Le comité de gestion de la LINAFOOT tient mordicus à ce que le championnat réussisse  de la plus belle manière. Raison pour laquelle Kayoyo a invité les professionnels des médias à être les véritables partenaires inconditionnels pouvant concourir à la réalisation d’une bonne saison sportive. La presse est appelée à diffuser des informations fiables pour éviter des spéculations.

Climat de sportivité et d’amicalité

Le comité de gestion promet d’entretenir un climat de sportivité et d’amicalité avec tous les sociétaires considérés comme étant les partenaires privilégiés. En ce qui concerne les matches programmés à la même heure, Kayoyo a précisé qu’un travail de fond a été fait pour contourner toutes les difficultés possibles. En ce qui concerne le point lié à l’arbitrage, il va falloir noter qu’il y a à boire et à manger. Selon les sources de la LINAFOOT, des séances de travail de fond seront organisés avec les hommes en noir désignés pour officier les différents matches pour éviter des perturbations et des incidents. ‘‘Nous allons renforcer des capacités. Nous avons réservé des motivations pour les arbitres. Mais ce sont des sanctions capables de résoudre le problème lié au mauvais comportement des arbitres, a soutenu Kayoyo, tout en invitant les hommes en noir à l’impartialité et à l’objectivité.

S’agissant de la non participation de FC Lupopo à la phase classique, le président de la LINAFOOT a estimé que la politique de la chaise vide ne paye pas. Il est grand temps que les Lumpa revoient  leurs calculs dans la mesure où la FEOFA, organe technique du football a prévu des sanctions sévères à l’endroit de FC Lupopo. C’est déjà un bon départ pour ce nouveau comité de gestion de la LINAFOOT  quelques mois après leur élection au Fleuve Congo hôtel.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.
Irisfootball

GRATUIT
VOIR