Patrice Carteron : ‘‘Nous aurons l’avantage de recevoir au retour’’


En prévision de la finale aller de la Coupe de la Confédération, votre rédaction s’est entretenue avec le coach principal de TP Mazembe, Patrice Carteron.  Le Français donne sa lecture par rapport avec l’adversaire de son club à cette étape de la compétition.

 

Le Tout-Puissant Mazembe va affronter CS Sfaxien en finale de la dixième coupe de la Confédération africaine. Est-ce un adversaire jouable, nous pensons au fait que cette équipe n’a pas perdu tout au long de la compétition, depuis la phase des poules jusqu’à l’étape des demi-finales ?

C’est le favori logique de cette finale, c’est une équipe bien équilibrée avec un grand entraîneur et il nous reste un mois pour combler l’écart.

La première manche se jouera au stade El Menzah à Tunis. Quel avantage pourriez-vous tirez de jouer le match aller à l’extérieur, sachant que Mazembe n’a jamais réussi à battre cette équipe devant son public ?

Nous aurons l’avantage de recevoir au retour en sachant que devant notre public nous sommes souvent performants.

TP Mazembe est en pleine forme sur le plan local. Ne craignez-vous pas que l’image du festival des buts contre le MK (7-0) et contre Elima (6-0) ne vous endorme face à une équipe qui suit l’actualité de votre club à la loupe et se prépare en conséquence ?

Non, le plus important pour nous est de gagner en confiance et d’enchaîner les matches pour être prêts physiquement.

CS Sfaxien continue à planer au haut du classement du championnat tunisien et continue à afficher ses ambitions de remporter cette compétition. Comment comptez-vous contrer cette détermination des Magrébins ?

Par beaucoup de travail et de détermination.

Les joueurs de Mazembe, ces mêmes qui sont régulièrement sur la première ligne, commencent à présenter des signes de fatigue avec une flopée des matchs dans diverses compétitions. Cela ne risque-t-il pas de constituer un handicap s’ils ne recouvrent pas leurs jambes lors de la rencontre ? Quelles mesures anticipatives préconisez-vous ?

Je ne pense pas qu’il y ait de la fatigue, nous allons parfaire notre condition physique lors d un stage au Ghana.

Quelles sont vos ambitions à l’issue de cette compétition ? Ça bruit de partout qu’un club du Moyen-Orient vous ferait des yeux doux. Seriez-vous tenter par les pétrodollars ?

Mon seul objectif est de gagner cette coupe après le championnat et la super coupe du Congo, nous ferons le point après avec le chairman Monsieur Moïse Katumbi.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.