La suspension de Jean-Max Mayaka jugée illégale


La suspension du président de coordination de DCMP, Jean-Max Mayaka a été jugée illégale, au cours d’une réunion extraordinaire tenue vendredi 4 octobre sur l’avenue haut Congo n°14 dans la commune de Ngaliema. Cette réunion entre Immaculés a été convoquée par le Conseil d’administration  du club conformément aux statuts du club.

Il était question de mettre les points sur les i à la suite de la situation alarmante au sein de la grande famille vert-blanc de la capitale. Alertés par certaines à travers leurs émissions matinales du 3 octobre, les membres du Conseil d’administration ont tous été étonnés d’apprendre par le biais d’Herman Bolamebele, secrétaire général de l’équipe, la suspension de son poste de président du club, Jean-Max Mayaka. En vertu du pouvoir qu’il lui est reconnu par les Statuts du club de 2004 (Cfr article 45), soucieux d’apporter sa contribution et décidé d’examiner la procédure, le fond et la forme suivis, pour aider le Conseil d’administration à bien fonctionner, les membres de cette structure se sont réunis afin d’examiner minutieusement ce problème.

Au cours de cette séance de travail, Jean-Max Mayaka a apporté beaucoup plus d’éclaircissements. Après les explications fournies par Mayaka, le Conseil a constaté que le secrétaire général (Herman Bolambele) et le président de la section football (Tshaimanga Tshipanda) ne pouvaient organiser cette réunion qui ne s’imposait et qui s’est tenue en présence des présidents de sections d’encadrement de supporters en l’absence des autres présidents de sections et des Conseillers du comité de direction, surtout que la décision annoncée semblait préméditée (Cfr : la déclaration de Bruno Siamina à la réunion organisée au siège de la commission d’encadrement des supporters  à Lokolama le 02 octobre. Après débats et discussion, le Conseil d’administration a décidé d’appuyer le président  du Comité de direction dans la mise en application  du programme d’actions en attente de sa finalisation au cours de la prochaine réunion du Conseil d’administration.

Par ailleurs, il a été décidé de la sorte : la confirmation d’Herman Bolambele, Bruno Siamina de leurs fonctions respectives. La confirmation de maître José Mandjeku de son poste de secrétaire général adjoint tel que voté lors de l’assemblée générale élective du 11 août 2013 tenue à Bibwa dans la commune de la N’sele et dont le nom a été volontairement omis sur procès verbal notarié. La désignation de maître José Mandjeku  en qualité de sécrétaire général ai.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.
Irisfootball

GRATUIT
VOIR