Constant Omari : ‘‘pas d’urgence pour remplacer Claude Leroy’’


Au cours d’une conférence de presse animée en début de la semaine, Constant Omari, président la Fédération congolaise de football association (FECOFA) a souligné qu’il n’y a pas d’urgence pour remplacer à l’heure actuelle Claude Leroy. Car aucune échéance majeure dans les prochains mois.

Par ailleurs, les décideurs ne croisent pas les bras, une Commission travaille pour mettre en place une nouvelle politique nationale de football, malgré la loi sur les sports qui existe avec ses insuffisances. Omari a soutenu qu’au terme de cette labeur, des tâches précises, des objectifs, etc. seront dévolus aux structures dirigeantes du football national. Il est prévu également de dégager le profil du futur staff technique des Léopards afin que sur la trentaine de candidatures qui seront retenues, juste une dizaine puisse participer à une interview finale après tamisage.

Justification de silence

Au cours de ce rendez-vous, Omari a évoqué aussi l’organisation des compétitions en cours notamment la Division I, CHAN 2014, les menaces de boycott de Lupopo, la crise au sein du DCMP. Le président de la FECOFA a justifié le silence de son comité, 4 mois depuis sa réélection, par d’intenses activités, parmi lesquelles la charge de solliciter, auprès de la CAF en ce qui concerne l’organisation de la CAN 2019. Le président de la FECOFA a indiqué son comité s’est attelé à cette tâche et a obtenu l’organisation de la CAN U- 23 en 2015, dont le champion et les 4 demi-finalistes seront automatiquement qualifiés aux Jeux Olympiques de 2016. Quant à la RDC, pays organisateur, elle est d’office qualifiée à la phase finale de cette compétition. Donc, nous avons beaucoup de chance de pendre part aux J.O. de 2016 à Rio au Brésil. Quant à la préoccupation du gouvernement de voir la CAN 2019 en RDC, Constant Omari a fait savoir que pour la CAF on ne peut l’obtenir sans au préalable organiser une compétition intermédiaire. La RDC ne l’ayant jamais organisée, il est donc inéligible à ce stade. D’où, il a été dégagé l’option d’organiser d’abord la CAN U-23 en 2015 afin de démontrer à l’Afrique la capacité organisationnelle de la RDC. S’agissant de la participation de la RDC au CHAN 2014, Omari a demandé que tout soit mis à sa disposition pour garantir le succès des Léopards à ce rendez-vous.

Procéder par la voie de la sagesse

En ce qui concerne la nouvelle aventure de la Division I débuté le week-end dernier, Omari a confirmé que 90% tous les matchs se sont joués dans de bonnes conditions, grâce au Comité responsable de la Ligue qui vient d’être élu pour 4 ans.  L’homme moderne a fait savoir que la FECOFA a été saisie en ampliation sur les récriminations faites contre la LINAFOOT par le FC Lupopo et y a répondu en disant que ce n’est pas dans la politique de son comité de dissuader les clubs à ne pas participer aux compétitions. Il a accentué que toutefois, si les Cheminots refusaient de participer à la compétition, son retrait a pour conséquence la relégation en 3ème division. Les dirigeants doivent gérer leurs clubs avec responsabilité. La réalité dans ce dossier Lupopo est financière. Ses dirigeants ont bouffé tous l’argent du sponsoring pourtant alloué pour 2 ans.

Maintenant, on veut entrainer les gens dans un tourbillon. Au sujet de la crise qui bat son plein au sein du DCMP, Omari a déclaré qu’il est  important de procéder par la voie de la sagesse, si son arbitrage est sollicité. Cependant si le désordre touche la Fédération, cette dernière aura le droit de s’ingérer, conformément aux textes. Source : digtalcongo.net


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.