A l’ESS des turbulences au sol …et dans les airs


Rien de tel que la lecture d’un site officiel pour avoir la « température » d’un club dans les jours qui précèdent un match. Celui de l’Entente Sportive de Sétif est très sérieusement mis à jour et donne des infos tous azimuts. Il lui arrive même d’évoquer le site du TPM (merci cher confère) à propos du limogeage du coach sétifien Hubert VELUD…

Ce dernier n’a pas, semble-t-il, apprécié la manière dont on l’a remercié. Alors qu’on lui propose une indemnité de 40 millions de centimes (environ 5000 US dollars) il en réclame 130 fois plus soit un montant de 5 milliards 248 millions c’est-à-dire 65000 US dollars. Selon nos confrères, il a précisé qu’il ne se prêtera à aucune négociation, car la décision de son licenciement est unilatérale et il constituera un dossier à la FIFA pour recouvrer ses droits.

Le préparateur physique Cédric ROGER, lui aussi démis de ses fonctions, a adopté le même système de défense que l’entraîneur en chef. En revanche, l’entraîneur des gardiens BENAMEUR a accepté un accord à l’amiable pour quatre mensualités.

L’ESS en route pour… 50 heures d un long périple !

C’est finalement ce mardi que la délégation sétifienne a pris le départ vers Lubumbashi. Selon le plan de voyage elle devait prendre un bus de Sétif à Alger puis embarquer sur le vol régulier Alger- Abu Dhabi en milieu d’après-midi. D’Abu Dhabi, l’équipe algérienne repartira à l’aube (7h45) sur Nairobi où elle patientera…18 heures pour arriver à Lubumbashi jeudi vers 8 heures du matin…

La délégation est composée de 19 joueurs, 2 membres du staff technique, 3 membres du staff médical, le responsable du matériel et trois dirigeants.
Le voyage pour rejoindre le Congo aura duré une cinquantaine d’heures… Un record !

Le TPM vu par MADOUI l’entraîneur intérimaire

«C’est clair que si on venait à réaliser une belle performance lors de ce match, cela nous permettrait de garder nos chances intactes et d’accumuler de la confiance pour la suite de la compétition. La formation du TP Mazembe compte plusieurs joueurs de qualité qui savent comment jouer un match important. Selon des échos qui nous sont parvenus, elle est très rapide chez elle. Ses joueurs ont la faculté de se projeter très vite vers l’avant dès la récupération du ballon. A nous de les contrer… » C’est ce que l’entraîneur intérimaire Keirredhine MADOUI confie sur le site du club.

Il a précisé par ailleurs :«C’est dans la tête des joueurs que cela se passe. Il y a de la qualité dans l’effectif et des joueurs capables de remplacer au pied levé les habituels titulaires. Il leur faut éviter de pêcher par excès de précipitation, ceci fera que le dernier geste est la plupart du temps raté… »

Une équipe sétifienne «new-look»

En raison de blessures et autres, MADOUNI, NADJI, DELHOUM et LEGRAA seront absents et c’est un ensemble sétifien «new-look» qui aura à en découdre avec « une formation congolaise irrésistible depuis de début de la phase de poules et capable du pire comme du meilleur… » commentent nos confrères algériens. Un vrai casse-tête pour le technicien sétifien, qui veut un résultat probant, pour rester en course pour la qualification en demi-finale.

La surprise pourrait venir de la titularisation de l’attaquant ivoirien Franck MADOU, qui, même s’il n’est pas au sommet de sa forme, pourrait s’avérer précieux dans le dispositif sétifien.

90 minutes de travail pour les Corbeaux

Quant au TP Mazembe, le staff avait concocté une séquence de 90 minutes pour un effectif qui refait progressivement le plein de ses internationaux. L’essentiel du travail était axé sur la vivacité. Comme toujours à domicile, le coach misera sur la vitesse de jeu pour désarçonner une formation algérienne certainement regroupée dans sa moitié de terrain….

 


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.