CHAN : Les Lions Indomptables bloqués à Kinshasa


La délégation camerounaise a du mal à rejoindre Lubumbashi, lieu retenu pour abriter la rencontre entre les Léopards locaux et les Lions indomptables dans le cadre du match de barrage des éliminatoires du CHAN 2014. Selon une source, il n’y a pas un vol régulier devant conduire les Camerounais dans la capitale cuprifère.

Les Lions indomptables se sont entraînés au stade des Martyrs tard la soirée, dan le souci d’être au point au stade TPM de la commune de Kamalondo. Par ailleurs, au cas où les Camerounais ne parviennent pas à fouler le sol lushois à midi, la RDC risque d’une suspension de 2 ans, et tous les clubs qualifiés pour la campagne africaine seront disqualifiés de la course. Le commissaire du match de nationalité angolaise arrive à Lubumbashi vendredi 30 août à 11 heures. En dernière minute, on nous apprend que la délégation camerounaise quitte la capitale à la première heure.

Selon le site, onusienne, le Cameroun a saisi la Confédération africaine de football (Caf) pour accuser la RDC d’avoir aligné, au match-aller disputé à Garoua, des joueurs qui n’évoluent pas dans son championnat local. En réaction, le 6e vice-président de la Fédération congolaise de football association (FECOFA), Théobald Binamungu, a indiqué jeudi 29 août que «la réserve des Camerounais tombe caduque, car nulle part dans le règlement du Championnat d’Afrique des Nations (Chan), on mentionne la présence des licences des joueurs».  Le responsable de la communication à la Fédération camerounaise de football, Junior Binyam, accuse la FECOFA de n’avoir pas présenté pour certains Léopards leur ”licence d’appartenance au championnat local de la saison en cours. La réaction de la Fédération congolaise de football association, saisie par la Caf, ne s’est pas fait attendre. Théobald Binamungu s’appuie sur l’article 30 du Chan qui stipule que: “Pour chaque rencontre, les joueurs sont tenus de présenter leurs passeports en cours de validité.

 

Une équipe en déplacement dont un, plusieurs, ou tous les joueurs ont perdu leur passeport, est autorisée à faire jouer le ou les dits joueurs a condition que chacun d’entre eux soit photographié avec le commissaire du match ou les arbitres avant le début de la rencontre. Une équipe hôte n’est pas autorisée à faire participer à un match un ou plusieurs de ses joueurs, si avant le coup d’envoi, elle ne présente pas les passeports en cours de validité des joueurs concernés».

Arrivée à Kinshasa jeudi, la délégation camerounaise rejoint la ville de Lubumbashi ce vendredi dans la matinée. Au match-aller, la RDC s’était imposée sur la marque d’un but à zéro.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.
Irisfootball

GRATUIT
VOIR