Sans triche, sans corruption, sans magouille : FC MK sacré champion du Congo


C’est sans surprise que la formation de FC MK Etanchéité a remporté mardi 30 juillet au stade Socol de Boma le trophée de la 49ème édition de la Coupe du Congo de football. C’était au détriment de l’AS Vutuka de Kikwit sur la petite marque d’un but à zéro.

Une courte victoire, mais très précieuse dans la mesure où les Kinois goûteront pour la première fois aux délices de la campagne africaine la saison prochaine. Ainsi, les protégés de Max Mokey accompagneront les Salésiens de Don Bosco (3ème au classement de la Division I) à la Coupe de la Confédération. C’est le tout premier titre national acquis par cette jeune formation fondée en 1995. Les sportifs avisés pensent que c’est un titre obtenu sans triche, sans corruption, sans magouille. Au contraire, c’est le fruit de l’organisation et le sérieux dans le travail du président du club Max Mokey, lequel milite toujours pour le changement et l’avenir radieux du football congolais. Sur l’aire de jeu, MK a réalisé un parcours exceptionnel. Depuis le début de l’aventure, les Kinois n’ont concédé aucune défaite, moins encore un match nul.

Compétition de grande envergure

Au tour préliminaire, MK avait balayé tous ses adversaires au niveau de la ville de Kinshasa (AS Dragons, AC Foyo. En phase de poules, les hommes de Jacques Kingambo ont terminé avec le maximum de points devant Petro de Muanda, AS Vutuka et AS Babeti ya Sika. Alors qu’il était pointé favori du tournoi, JS Bazano a été impuissant face à MK. Dans l’ensemble de deux manches, MK est sorti victorieux, soit 3-1. Les sportifs indiquent que le nouveau champion du Congo est appelé à se concentrer sur les échéances africaines étant donné que c’est une compétition de grande envergure, les équipes sont aguerries, les matches à disputer sont différents et on ne fait pas de cadeau.

‘‘Nous avons apprécie le sacre de MK, il est grand temps de penser aux joueurs expérimentés pour faire une bonne campagne africaine’’, a souligné un sportif. Certains sportifs estiment qu’avec la même ossature, MK est en mesure d’emboîter le pas de Sodigraf en 1996. Lors de la première participation de Sodigraf, l’équipe de Patcheli Madilu a atteint la finale de la Coupe de la Confédération  alors Coupe de vainqueurs de coupe.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.