Sur décision de la CAF : TP Mazembe sanctionné


Le jury disciplinaire de la Confédération africaine de football (CAF) a recommandé au TP Mazembe de prohiber Kazadi Kunga, l’un de ses supporteurs vivant à Johannesburg et de ne plus le faire figurer sur n’importe quelle délégation du club pour une durée de 12 mois.

Au cours de la réunion tenue au siège de la CAF, au Caire, le mercredi 12 juin, l’organe disciplinaire a infligé au club noir et blanc congolais une amende de 5.000  (USD) pour le comportement regrettable dudit supporteur, sans autre sanction. Pour motiver sa décision, le jury disciplinaire a tenu compte des éléments matériels présentés dans le rapport de l’arbitre qui a indexé un officiel du TP Mazembe, identifié sous le nom de Kazadi Kunga. Lequel, à en croire ce rapport, lui avait donné un coup de poing à la tête dans le tunnel juste après le match Orlando Pirates – TP Mazembe (3-1). Le supporteur étant identifié sur le lieu de l’incident, l’affaire avait été aussitôt confiée par l’arbitre à la police sud-africaine  présente au stade afin de traquer cet intrus, supporteur du TP Mazembe résidant en Afrique du Sud.

 

Se basant sur l’article 83 du code disciplinaire de la CAF dans son volet de responsabilité sur le comportement inconvenant d’un spectateur – assis dans la tribune du stade réservée aux visiteurs ou dans un secteur démarqué du stade –, le jury l’a considéré comme partisan de l’association visiteuse, et l’impute ainsi au TP Mazembe. Pour sa part, le TP Mazembe rappelle que le nom de la personne incriminée n’a jamais figuré sur la liste des officiels et accompagnateurs du TP Mazembe en Afrique du Sud pour le match contre Orlando. La FECOFA s’est totalement montrée solidaire dans cette affaire en transmettant à la CAF tous les éléments nécessaires pour éclairer le jury disciplinaire. Néanmoins, l’organe disciplinaire est arrivé à cette décision qui reste attaquable auprès du jury d’appel de la CAF


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.