Négligence notoire de Constant Omari


Le fiasco des Léopards face aux Lions indomptables du Cameroun du dimanche 16 juin au stade des Martyrs de la pentecôte, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du Monde, Brésil 2014, continue à alimenter les débats dans les milieux des amoureux du ballon congolais.

 

Les opérateurs sportifs condamnent avec la dernière énergie le comportement du président de la Fédération congolaise de football association (FECOFA). Alors que le Onze national attendait disputer un match très capital pour une éventuelle qualification à la phase finale de la Coupe du Monde devant être organisée au pays du Roi Pelé,  Constant Omari a préféré prendre l’avion pour participer à la Coupe de la Confédération (Ndlr : compétition qui réunit les différents champions de 5 continents) qui se dispute présentement au Brésil.  Les férus du sport congolais estiment que le fait d’abandonner son équipe nationale, est une négligence notoire. ‘‘J’ai eu du mal à digérer le déplacement d’Omari pour le Brésil. Il n’y avait rien d’urgence pour quitter son équipe nationale’’, a souligné un sportif avisé, ajoutant que c’est comme si le président de la FECOFA n’est pas préoccupé pour un avenir meilleur de l’équipe nationale. Heureusement pour Omari, il avait brillé par son absence au stade des Martyrs.

Certains supporters avaient préparé des chansons populaires pour critiquer Omari au cours de la rencontre. Présents le match nul des Léopards, les représentant de la FECOFA à ce match, à savoir Bobo Bondembe et Massamba, tous deux vice-présidents auraient quitté l’arène de la commune de Kinshasa en secrètement.   C’est un mauvais départ pour le nouveau mandat de Constant Omari et ses complices.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.