L’insécurité totale autour du match AS Espoir et Sans Malanda


Zéro but partout, c’est le score qui a sanctionné la partie entre AS Espoir de Lingwala et FC Sans Malanda de la commune de Kinshasa, match disputé au  terrain Prof I de l’institut technique de la Gombe, pour le compte de la 29ème journée du championnat de l’Entente urbaine de football de Kin-Kilimani (EUFKIN-Kilimani) au niveau de la première division.

Au terme des 90 minutes de jeu, l’insécurité était totale sur cette arène de l’école des frères chrétiens. Par manque de fair-play, les supporters de Sans Malanda n’ont pas apprécié le match nul enregistré par leur club. Composés essentiellement des inciviques du quartier Ngbaka de la commune de Kinshasa, ces supporters étaient à la base de cette situation confuse. C’était la chasse à l’homme. Dans le camp d’Espoir, c’était le sauve-qui-peut et la débande.

Comportement barbare

Heureusement pour certains spectateurs et joueurs,  le camp Kokolo leur avait servi de refuge avant de rejoindre la permanence située au quartier Jamaïque dans la commune de Kintambo.  Le coach Rachidi de l’AS Espoir a déploré cette situation d’insécurité qui a prévalu au cours de leur rencontre. ‘‘Les dirigeants de notre entité devaient prendre des dispositions nécessaires pour éviter ce genre de situation’’, a soutenu Rachidi. Il s’étonne du comportement barbare des supporters de Sans Malanda étant donné que l’équipe de la commune de Kinshasa a du mal à battre Espoir dans un match officiel de l’EUFKIN-Kilimani. Par ailleurs, le résultat du match enregistré entre les deux équipes arrange les affaires de JSK, leader au classement de ce championnat qui jouait à distance avec Tonnerre. Au finish, les deux équipes se sont séparées sur la note de 2-0. Le programme prévoit l’explication entre Sans Malanda et JSK, mercredi 19 juin au stade des Martyrs.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.