La LINAFOOT inflige un double forfait à Lupopo et Muungano


 

Dura lex, sed lex, dit-on, le comité dirigeant de la Ligue nationale de football (LINAFFOOT) par le truchement du comité de compromit,  vient d’infliger un double forfait aux cheminots de Lupopo de Lubumbashi et à l’OC Muungano du Sud Kivu, deux clubs évoluant au championnat de la Division I. Cette sanction est intervenue dans la soirée du vendredi 7 juin.

 

Ladite sanction émane du comité de discipline de la LINAFOOT, organe faîtier du football d’élite de la RDC.  Signalons FC Lupopo vient d’être châtié à la suite du mauvais comportement d’un Lumpa, lequel avait occasionné l’interruption du match contre OC Muungano, rencontre qui s’est jouée dimanche 26 mai où les Lushois recevaient Muungano au stade de la Kenya. Par contre, la sanction écopée par l’équipe de Bukavu est intervenue suite à son refus de reprendre la partie, alors que le trio arbitral qui officiait la rencontre, avait déjà ordonné la poursuite de ce match. Selon la lecture faite par les analystes du football en rapport avec cette sanction, le comité de compromis de la LINAFOOT était complaisant envers la sanction infligée à Lupopo. Les selon eux, cette sanction ne pourra pas inspirer de la crainte à tous les supporters, et en particuliers ceux de Lumpa du Katanga qui ont l’habitude d’occasionner de troubles. Ils ont estimé la sanction infligée aux cheminots, devait être de lourdes sanctions. FC Lupopo est sommé de payer une amande d’USD 500.

 

Mutatis mutandis

 

Mutatis mutandis, Andy Mfutila, le coach de la formation de CS Bosco, qui avait écopé d’un carton rouge et sera sur me banc de touche pendant deux mois de suspension pour avoir proférer des menaces à l’endroit de l’arbitre qui a officié la rencontre qui a opposé son équipe à celle du DCMP au stade des Martyrs. DCMP par contre jouera deux de ses matches à huit clos secrétaire sportif. Cela sera effectif lors de la manche retour dans la mesure où face V Club, c’est un match remis et l’autre prévu contre Sanga Balende se disputera à Mbuji-Mayi. Pour avoir proféré des menaces à l’arbitre central, le secrétaire sportif de Sanga Balende écope de deux mois de suspension, le deuxième gardien de buts de club cher à Ngoy Kasanji est également sur la liste de suspension. Dossier à suivre.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.