John Mbuyi interdit de prendre les images


John Mbuyi, journaliste-reporter d’Horizon 33 a travaillé avec beaucoup de contraintes lors de la première séance d’entraînement des Léopards, mardi 11 juin au stade des Martyrs de la pentecôte. Il s’est vu interdire de prendre les images en toute quiétude alors que l’équipe nationale n’appartient pas à Constant Omari, président de la Fédération congolaise de football association (FECOFA).

Plusieurs maisons de presse ont répondu présents pour assister à la première séance d’entraînement des Léopards après le match nul enregistré en terre libyenne face aux Chevaliers de la méditerranée (0-0). Une fois sur la zone neutre,  Rigaud Mulopo cameraman à ’Antenne A et proche de Constant Omari qui a commencé à proférer des menaces contre Mbuyi, lequel n’avait cédé en aucun moment. Face à cette résistance, Mulopo est allé informé  Roland-Modeste Nzila Fanan, directeur de la Communication de la FECOFA. Quelques minutes après, Nzila a exigé à Mbuyi de fermer sa camera et de rejoindre les gradins. Il a intimé l’ordre à un agent de l’ordre de la Brigade des mœurs pour faire sortir Mbuyi du stade des Martyrs. Pourtant,  ce dernier était libre de faire son reportage en toute quiétude. Malgré cela, Mbuyi a réussi à recueillir des propos des joueurs. Chacun est libre de venir collecter, traiter et diffuser une information, selon la ligne éditoriale de sa maison de presse.

 

Depuis la diffusion par quelques chaines de la place des images d’une rencontre entre Omari et la délégation des U-20 au siège de la FECOFA, le journaliste Mbuyi est devenu depuis lors l’ennemi juré de la FECOFA et de quelques journalistes de la DIRCOM. On accuse ce reporter d’Horizon 33 d’être à la base de cette diffusion à travers  Télé 50, RTNC1 et autres Ratelki. Ce jour là, Constant Omari était très furieux devant Baudouin Lofombo et ses hommes après une participation critique à la CAN de la spécialité en Algérie.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.