Incidents du match V Club-DCMP: Patrick Banyishay indexe la POLICE


Les incidents survenus lors du match entre AS V Club et DCMP du dimanche 23 juin au stade des Martyrs de la pentecôte continue à défrayer la chronique sportive. Dans le camp des Dauphins noirs, le comité exécutif par le biais de son secrétaire général, Patrick Banyishay indexe les agents de l’ordre commis pour la sécurité.

Patrick Banyishay a soutenu que la situation qui a prévalu au stade des Martyrs est vraiment regrettable. ‘‘Nous ne pouvons que condamner le comportement de nos supporters, mais aussi l’attitude de la POLICE, chargé de maintien de l’ordre. Je me demande si cet ordre de maintien de l’ordre de la POLICE est lequel. Sous d’autres cieux, quand nous voyons les agents de l’ordre, ils ont le dos tourné vers l’aire de jeu. Il n’y a qu’une seule entrée à laquelle, les  supporters de V Club sont arrivés sur la zone neutre’’, a-il-accentué. Banyshay a  révélé que lors de la réunion technique, le délégué de la POLICE avait exigé leurs primes. Cela a été fait 48 heures avant le match. ‘‘Mais quand on arrive sur le stade, on demande mettre de l’ordre dans le chef des supporters.

Le secrétaire générale V Club a souligné que la POLICE ne fait rien, au contraire elle est couteuse. Banyshay se demande, ils sont payés pourquoi ? ‘‘L’Etat congolais les paye avec l’argent des contribuables que nous sommes’’, a indiqué le SG. Alors que la POLICE doit assumer l’ordre, mais elle exige l’avance à chaque rencontre. La POLICE facilite l’accès des fauteurs de troubles au stade.  Selon les sources de Dauphins noirs, le derby kinois a permis à la LINAFOOT d’enregistrer une importante recette depuis le début de la compétition.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.