Les choses se compliquent pour Omari et sa bande


Les choses se compliquent pour Constant Omari et sa bande en ce qui concerne la tenue de l’assemblée générale et élective prévue le 25 mai à Kindu au Maniema. Au regard de la violation des textes par l’organe technique du football congolais, les décideurs ont pris des mesures pour recadrer les choses.

 

Dans une lettre de la Direction des activités physiques et sportives du ministère de la Jeunesse, Sports, Cultures et Arts parvenue à notre rédaction, il est demandé à la FECOFA de bien vouloir prendre des dispositions utiles pour mettre fin à cette confusion délibérément entretenue en vue de sauvegarder la loyauté au sein du mouvement sportif congolais.   Voici in extenso cette lettre :

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

MINISTERE DE LA JEUNESSE, SPORTS, CULTURES ET ARTS

DIRECTION DES ACTIVITES PHYSIQUES ET SPORTIVES

Le Directeur chef  de service

Kinshasa, le 07.05.2013

N°MJSCA/DAPS/2121/025/2013

Transmis copie pour information à :

-Son excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement (avec l’expression de mes hommages le plus différents)

-Son excellence Monsieur le Ministre de la de la Jeunesse, Sports, Cultures et Arts ;

– Son excellence Monsieur le Ministre de l’Intérieur et Décentralisation :

A Kinshasa/Gombe

– Son Excellence Monsieur le Secrétaire général au Sports et Loisirs : à Kinshasa/Stade des Martyrs

-Gouverneur de la Province de Maniema

-Ministre provincial des Sports de Maniema

– Son Excellence Monsieur le Chef de Division Provinciale des Sports et Loisirs de Maniema :

A Kindu/Maniema

-Monsieur le président du comité Olympique congolais

A Kinshasa/Limete

 

Objet : Assemblée générale et ordinaire de la FECOFA                     A Monsieur le

                                                                                                                  Président de la              

                                                                                                                 Fédération Congolaise

                                                                                                                   de football

                                                                                                                a Kinshasa/Gombe

Monsieur  le Président,

Je suis en possession de la copie me réservée de votre lettre n°FBA/SEGAL/0515/2013 du 23 avril adressée à son excellence Monsieur le Ministre de la de la Jeunesse, Sports, Cultures et Arts ayant trait à l’objet repris en marge.

A la lecture de votre précitée, il se dégage votre volonté de tenir l’Assemblée générale ordinaire et extraordinaire sur base des statuts non amendés en conformité de la loi 11/023 du 24 décembre 2011.

A propos de l’arrêté n°0044,  je tiens à vous rappeler que  votre Fédération représentée par son Avocat Conseil  n’a pas pris une part active aux travaux  de sa révision et celle d’autres mesures d’application de la loi susvisée en qualité d’expert du Mouvement Sportif national.

A la fin de ces travaux en question, Son Excellence  Monsieur le Ministre de la de la Jeunesse, Sports, Cultures et Arts a signé toutes les mesures d’application le 31 mai 2012 que le Secrétaire générale aux Sports et Loisirs a notifié toutes les Fédérations sportives le 06 juin 2012 par sa lettre n°MJSCA/SG/2110/0281/2012 ayant pour objet  la notification des Arrêtés Ministériels n°036,037, 038, 039, 040, 041, 042, 043, 044, 045 et 046 constituant les mesures d’application de la loi 11/023 du 24 décembre portant principes Fondamentaux relatifs à l’Organisation et la Promotion des activités Physiques et Sportives en RDC.

Ceci démontre en clair que vos Services ont bel et bien réceptionné l’Arrêté 004 à temps contrairement à ce que vous prétendez dans le troisième paragraphe de votre lettre susvisée.

Après la notification de ses mesures d’application, Monsieur le Secrétaire général aux Sports et Loisirs avait instruit toutes les entités sportives agrées de convoquer leurs Assemblées générales extraordinaire pour la révision de leurs statuts en conformité avec l’arrêté 044 du 31 mai 2012 et de les lui déposer pour être examinées à la Commission ad hoc. Ordre qui fut scrupuleusement   exécuté par toutes les Fédérations sportives.

Quant à la vulgarisation de ces mesures d’application à laquelle vous faites allusion, je vous confirme par la présente qu’elle a été faite par le Secrétaire général aux Sports et Loisirs à travers plusieurs médias.

Je suis surpris de vous voir après avoir refusé de tenir l’assemblée générale extraordinaire pour la révision de vos statuts suivant les instructions de la hiérarchie,  prétendre inscrire à l’ordre du jour de votre prochaine assemblée générale convoquée,  selon votre propre gré.

Je suis en droit de me poser la question sur la motivation d’une pareille démarche.

Eu égard à ce qui précède, je vous demande toutes affaires cessantes, de me faire parvenir vos statuts révisés ainsi que le bilan de la saison sportive écoulée conformément à la loi précitée et selon l’esprit de l’Arrêtée 044 du 31 mai 2012, et ce, avant la tenue d’une quelconque assemblée générale de votre Fédération.

Dans le cas contraire, vous porterez la responsabilité d’avoir foulé aux pieds la loi citée si haut ainsi que ses mesures d’application et de toutes les conséquences qui en résulteront.

Par ailleurs, je me fais l’honneur de recourir au bon sens de toutes les autorités qui me lisent en copie de bien vouloir prendre leurs dispositions utiles pour mettre fin à cette confusion délibérément entretenue en vue de  mieux sauvegarde la loyauté au sein du mouvement sportif congolais.

Veuillez agréer, Monsieur le Président,  l’expression de mes sentiments patriotiques.  

Fait à Kinshasa, le 07 mai 2013

Bumba Ngeni


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.
Irisfootball

GRATUIT
VOIR