DCMP-Don Bosco : émaillé des violences


Le match entre les Immaculés de DCMP et les Salésiens disputé au stade des Martyrs de la pentecôte mardi 14 mai a été émaillé des violences à la suite de jet des projectiles orchestré par les supporters de du team vert et blanc de la capitale, qui n’avait apprécié le comportement de l’arbitre central, Mampasi.

Pour les Tupamaros, Mampasi devait accorder un penalty dès l’entame de la seconde période. Ces supporters se sont faits justice en lançant des projectiles pour perturber la rencontre qu’à cela ne tienne le match est allé jusqu’au bout. L’interruption de ce match est intervenue à deux reprises, au total une dizaine de minutes. Dans la foulée, un membre du staff médical de DCMP a été touché par les projectiles. Touché grièvement à la tête, ce pauvre monsieur a été vite évacué par une ambulance du centre de médecine des sports pour  un centre hospitalier de la place pour des soins appropriés. Dans le camp de Don Bosco, le banc de touche s’est servi des chaises en plastic comme boucliers en vue d’être à l’abri des projectiles. Cependant, le comportement d’Andy Mfutila n’a pas été apprécié par les amoureux du ballon qui ont effectué le déplacement du stade des Martyrs. En effet, le coach de Don Bosco s’est permis d’entrer sur l’aire de jeu pour exprimer son mécontentement à l’arbitre central. Face à cette situation, il a été expulsé par Mampasi.

En outre, les sportifs condamnent avec dernière énergie les actes de vandalisme perpétrés par les supporters de DCMP, lesquels ont partie les matériels de travail de Digital Congo (chaîne de retransmission en direct des matches de la Division I). C’est vraiment la descente aux enfers de DCMP.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.