TP Mazembe-Orlando Pirates : tout se joue au match retour


Trois buts à un, c’est le score qui a sanctionné la partie entre Orlando Pirates et TP Mazembe samedi 20 avril à Orlando stadium de Soweto, dans le cadre de la phase aller de la Ligue des champions de la CAF.

Perdre pareil match n’était pas de l’apanage des Corbeaux luhois, habitués à cette compétition prestigieuse. La presse sud-africaine a qualifié cette défaite de Mazembe au pays de Nelson Mandela comme une punition d’Orlando Pirates. Selon les analystes sportifs, le sort des équipes n’est cependant pas encore scellé. Car, tout va se jouer au match retour le 5 mai, dans l’arène de la commune de Kamalondo. Dans le camp de Mazembe, on reconnait la tâche compliquée, mais jouable et très déterminante pour l’une et l’autre des équipes. Le but de Patou Kabangu est une lueur d’espoir pour les Corbeaux lushois. En tous cas, une lacune pour laquelle les Corbeaux sont inexcusables, c’est cette incapacité qu’ils ont affiché à gagner les duels et plus globalement à avoir offert très souvent des boulevards aux contre-attaques sud-africaines. Ce qui est formellement interdit au match retour.

Conditionner la suite de la saison

Avant ce déplacement de l’Afrique du Sud, Mazembe n’avait pas livré son match comptant pour la 5ème journée du championnat national. Les dirigeants ont préféré que leur club soit mis aux verts à Ndola en Zambie.  Les amoureux du ballon rond estiment que les deux prochaines semaines vont être cruciales pour les poulains de Lamine Ndiaye. Selon le programme établi, Mazembe a trois matches importants à livrer dans son stade. Si le premier match semble être facile, mais les deux autres s’annoncent très âpres. C’est à Kamalondo que staff et joueurs devront se mobiliser pour refaire de ce bateau avarié par les Pirates, un vaisseau de guerre capable de naviguer contre vents et marées.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.