La rivalité entre Real Madrid et Barcelone prend une autre allure à Kinshasa


La rivalité entre les Merengs  de Real Madrid et les Catalans de FC Barcelone prend de plus en plus une nouvelle tournure dans les milieux des sportifs de la capitale. Pourtant, ces deux grandes équipes de renommée mondiale  évoluent bel et bien à la Liga, championnat d’élite du football  espagnol.

 

 

La rivalité entre ces deux clubs s’est fait sentir au cours des matches de demi-finales de la Ligue des champions de l’UEFA disputés respectivement mardi 23 entre Bayern de Munich et Barcelone (4-0) et 24 avril entre Borussia Dortmund et Real de Madrid (4-1). Lors de ces matches, certains coins de la ville de Kinshasa ont connu un engouement remarquable pour témoigner l’attachement  à ces deux équipes espagnoles.  Dans des quartiers privés du courant de la SNEL, tout le monde s’était hâté pour trouver un endroit pour suivre le match quelle que soit la condition. Pendant le déroulement du match,  on a assisté à de vives discussions entre téléspectateurs. Pour certains, les commentaires des journalistes n’étaient pas intéressants. Lors de ces deux matches, on se croyait dans l’une des villes d’Allemagne. Pourtant, on était bel et bien à Kinshasa, capitale de la RDC. Dans tous les coins de cette mégapole, les supporters de circonstance jubilaient avec des rameaux pour célébrer la défaite de Barcelone face à Bayern de Munich. Vingt quatre heures après, c’était le tour des supporters circonstanciels de Barcelone de se moquer de ceux de Real Madrid qui est tombé face à Borussia Dortmund.

 

Offrir un football de qualité

 

Depuis un certain temps, les sportifs Kinois suivent de près la prestation de ces deux clubs espagnols. Certains se permettent de parier des sommes consistantes, surtout lors du classico. Chose difficile à faire lorsque les clubs du pays s’empoignent. Selon les analystes  sportifs, c’est le disfonctionnement de ”grands clubs” qui serait à la base du désintéressement par rapport au football kinois. Ces supporters ne savent plus se détendre comme autres fois lorsque les équipes de Kinshasa jouent. Ils sont surtout déçus par la piètre prestation des joueurs locaux.  A en croire certains fans, les équipes de Kinshasa ne savent plus nous offrir un football de qualité, un bon spectacle capable de réjouir les amoureux du football et permettre de détendre les esprits et les nerfs surchauffés par les événements  rencontrés le long de la journée. Actuellement, le football kinois a perdu son ampleur d’il ya quinze ans. Pourtant, la rivalité et la compétitivité permettent d’aboutir à des résultats satisfaisants. Par ailleurs, lorsqu’il n’y a pas de compétitivité, le résultat envisagé sera inférieur. Actuellement, en lieu et place de rivaliser par rapport à leurs team préférés,  les amoureux du football de Kinshasa, en général et en particulier, ceux des Dauphins noirs et des Immaculés, préfèrent parier par rapport à Barcelone, Réal de Madrid et d’autres clubs engagés en  Ligue des champions de l’UEFA,  voire même du championnat espagnol  ”Liga Espanola”.  Des chansons populaires ne tardent pas  à être scandées. Eh, eh ! Mourrinho a sambwe alati caleçon ya Cristiano (traduisez : Morinho est humilié, il a porté le caleçon de Cristiano), et autres Messi n’est pas bon.    Dépourvus de fair-play, certains sportifs ne tardent pas à verser dans des rixes. Cette rivalité pousse la plupart des amoureux du ballon rond de Kinshasa de s’accrocher beaucoup plus au football du vieux continent.

 

Le stade des Martyrs séché

 

Actuellement,  ce sont les clubs espagnols, en l’occurrence  FC Barcelone et  Réal de Madrid  qui sont les plus en vue et placés au plus haut sommet du football dans le vieux continent, voir sur l’échiquier planétaire de par leur sérieux et leur professionnalisme. Par sa qualité, le football  présenté par les hommes de José Mourrinho  continue à séduire les férus du sport- roi de la capitale. Et c’est ce qui  a d’ailleurs entrainé une rivalité très prononcée dans le chef des fanatiques de l’AS V Club et DCMP. Présentement sur toutes les artères de la ville de Kinshasa,  tout passionné du football kinois fait des commentaires sur le club catalan de Barcelone et le Réal de Madrid. Lors de chaque rencontre de la ligue des champions d’Europe,  un engouement terrible règne dans la capitale dans la mesure où  tout le monde se précipite pour rejoindre son salon pour suivre le match, donnant ainsi l’impression que c’est  AS V Club et DCMP, deux clubs rivaux de la capitale qui s’affrontent. Pourtant, au cours des années antérieures, lorsque DCMP croisait le fer avec  l’AS V Club, les supporters de deux équipes  se présentaient au stade en grand nombre.  Ce qui n’est plus le cas aujourd’hui  où l’on constate que le stade est à moitié vide lors de ces confrontations.

 

Nostalgiques du vieux bon temps

Des nostalgiques du vieux bon temps évoquent avec délectation l’époque où le derby V.Cub-DCMP présentait un engouement très remarquable de telle sorte que certains supporters  en séjour à l’étranger,  revenaient au pays pour vivre des moments palpitants au stade des Martyrs.  A quelques semaines de la finale prévue au stade Wembley à Londres, les deux équipes allemandes, Bayern de Munich et Borussia Dortmund se trouvent en bonne posture pour croiser le fer en cette étape de la compétition. Les résultats de la manche aller démontrent que le football allemand prime sur le football ibérique. Néanmoins, tout va se décider lors de la phase retour qui intervient mardi 30 avril à Madrid et mercredi 1er mai à Barcelone. La même ambiance sera une fois de plus vécue à Kinshasa la semaine prochaine.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.