Colonel Célestin Kanyama appelé à respecter les journalistes


Célestin Kanyama, colonel de la Police nationale congolaise (PNC) de son état est appelé à respecter les journalistes surtout lorsqu’ils sont en reportage. Ce haut gradé de la PNC a  affiché un comportement indigne lors des obsèques de des joueurs du DCMP organisées à l’esplanade du complexe omnisports des Martyrs.

Ce mauvais comportement de Kanyama a poussé les journalistes à se poser des multiples questions sur la moralité de cet homme. Dès son arrivée sur les lieux des obsèques, les journalistes ne pouvaient plus effectuer leur reportage en toute quiétude. Sans gêne, Kanyama s’est permis de bousculer certains  journalistes et cameramen trouvés sur place.  Ce colonel est allé plus loin en disant à un cameraman de Kin 24 : ‘‘yo longwa kuna nako panza camera na yo mpe okolela’’ (traduisez : toi, quittes ce lieu, sinon je vais détruire ta camera et tu regretteras).

Des mouvements à tout moment

Cette  attitude n’a pas été appréciée par les hommes des médias qui étaient sur place étant donné qu’ils devaient faire des mouvements à tout moment.  ‘‘Nous condamnons avec la dernière énergie le comportement de cet officier de la police face à la presse. Si c’était un agent de police de deuxième classe, on pouvait comprendre’’, a déploré un journaliste de la chaîne privée RTVS1. Les journalistes sportifs ont estimé qu’ils ne sont ni les ennemis de la PNC ni des FARDC. Ne dit-on pas que la discipline est la mère des armées ? (Ndr : cela concerne également les policiers). Le respect doit être mutuel entre les agents de l’ordre et les professionnels des médias.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.
Irisfootball

GRATUIT
VOIR