Vive la démission de Claude Leroy


Après l’échec des Léopards dimanche 24 mars face aux Chevaliers de la méditerranée de la Libye, les Congolais ont vivement souhaité voir la page Claude Le Roy être définitivement tournée.

 

Unanimes, les Congolais qui avaient fait le déplacement du stade des Martyrs étaient prêts à régler des comptes à celui qu’on appelle ‘‘sorcier blanc’’, accusé d’avoir aligné un classement fantaisiste. Accusé de fanatisme aveugle envers certain joueurs et de rejet envers d’autres, Claude Le Roy a vu sa côte baisser et tout Congolais ne jure que sur sa démission. ‘‘Il a lamentablement échoué sa mission à la tête de l’équipe nationale de football de la RDC. Il n’a qu’à laisser sa place à quelqu’un d’autre’’, a déclaré un fan de football. Des sources dénoncent que Le Roy soit soutenu par certains mains noires qui l’entêtent et à faire n’importe quoi. Ceux qui le soutiennent risquent de faire exploser le pays à l’instar du 4 janvier 1959 avec l’issue du match Vita-Mikado. Pourquoi Le Roy n’a pas aligné des joueurs tels que Pitshou Matumona dit Roum, Déo Kanda et autres talents locaux ?

Cette question fait révolter et pousse certains Congolais à proférer des menaces ad hominem contre ce Français si la RDC échouait lors du prochain match. Contre la Libye. Il y a des Congolais qui souhaitent voir l’équipe nationale être coachée par un fils du pays qui certainement ne coutera des milliers de dollars au Trésor public. Ils citent le cas le plus récent des Super Eagles du Nigeria qui ont remporté la Coupe d’Afrique des Nations jouée en Afrique du Sud avec Stéphane Keshi.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.