V Club-Zamalek, tout se déterminera à la phase retour


C’est depuis mardi 19 mars que les Dauphins noirs ont regagné le pays en provenance d’Alexandrie en Egypte où ils ont été battus par le club égyptien de Zamalek SC sur la note serrée d’un but à zéro, pour le compte de la manche aller de la 17ème édition de la Ligue des champions de la CAF.

 

Après avoir résistés aux assauts égyptiens pendant un moment du match, les hommes de Florent Ibenge Ikwange ont fini par céder à 20 minutes de la fin du match à la suite d’une erreur de la défense.  Selon les opérateurs sportifs, le sort entre V Club et Zamalek sera déterminé à la fin de 90 minutes de la manche retour prévue le 7 avril au stade des Martyrs. La deuxième rencontre entre ces deux clubs s’annonce très difficile pour franchir cette étape de la compétition. Le staff technique de V Club compte rectifier le tir après le match aller pour barrer la route aux Maghrébins.  L’opinion se souvient que la saison dernière, les Dauphins noirs se sont faits éliminer devant leur public après avoir tenu les Algériens d’Aso Chleif sur le score vierge. Raison pour laquelle, les Congolais doivent jouer la prudence au match retour. La confiance commence à gagner les Moscovites après un début timide de la saison.  Avec le démarrage de la Division I, V Club et autres clubs congolais engagés en campagne africaine aborderont la suite de la compétition avec beaucoup de confiance. Avant le match retour, le team vert-noir aura livré 3 matches au niveau de la LINAFOOT.

Mazembe en bonne posture

Quoiqu’il ait joué loin de son public,  TP Mazembe a réalisé un bon résultat à Gaborone face à Mochudi Center Chief de Botswana (1-0). Ce résultat permet aux Corbeaux d’être en bonne posture pour accéder à la prochaine étape de la plus prestigieuse compétition du continent. Les Corbeaux espèrent confirmer leur suprématie lors de la rencontre au stade TPM le 7 avril. L’équipe chère à Katumbi Chapwe a démontré qu’elle sait voyager et bien négocier le résultat. Au match retour le club botswanais risque d’être une proie facile pour les Corbeaux devant le public lushois. Un autre représentant congolais, à savoir DCMP est appelé à se concentrer pour la phase retour. Lors de sa première sortie contre Lydia Ludic Academic de Bujumbura dimanche 17 mars au stade des Martyrs, c’était une équipe de DCMP qui péché par la nonchalance, et heureusement pour les hommes de Fanfan Epoma étaient en face d’une équipe qui n’avait pas du répondant. 

La ligne d’attaque composée de Felly Nseka, Yannick Bissio et autres Issa Mbidi de DCMP a été très fébrile devant le but adverse.  Il a fallu attendre les six dernières minutes du temps règlementaire pour avoir Mozart Mwanza donné l’avantage à son équipe pour une éventuelle qualification de la prochaine étape de la compétition. Le manque de la compétition se fait sentir dans le camp des Congolais. La phase retour prévue le 7 avril à Bujumbura.

 

 


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.