Sanga Balende, sérieux prétendant au titre


En trois sorties, Sa Majesté Sanga Balende n’a enregistré aucune défaite et aucun nul. Les Banjelu ni Basantu annoncent ainsi les couleurs au niveau du championnat de la Division I cette saison. Le club de Mbuji-Mayi  a une fois de plus remporté son match loin de son public du stade privé de Tshikisha. C’était la formation FC Rojolu de Kinshasa sur la note  d’un but à zéro dans un match disputé samedi 30 mars au stade Tata Raphaël.

 

L’investissement du président

Une courte victoire de Sanga Balende, mais très importante pour la suite de la compétition la plus prestigieuse du pays. Quatrième lors de la saison dernière, le staff dirigeant de cette équipe a mis des moyens financiers conséquents pour se classer en ordre utile au classement général au terme de cette saison. Il va  falloir tenir bon d’autant plus que le chemin qui mène au titre est long à parcours. Avant l’entame de la compétition, le sang et or ont intensifié leur préparation par des matches amicaux. Après une année d’expérience à la tête de Sanga Balende, le coach principal, l’égyptien commence à maîtriser tant soit peu les  réalités du football congolais. Les sportifs de cette contrée du pays reconnaissent l’investissement du président-gouverneur  de Sanga Balende, Alphonse Ngoy Kasanji. Le numéro de la province a vite compris que le football est devenu un business dans le siècle. Cela implique la rationalité pour obtenir le résultat escompté.

Après avoir côtoyé   son homologue de la province du Katanga, Moïse Katumbi, Ngoy Kasanji commence à satisfaire les sportifs du chef lieu du Kasaï oriental. Au regard de ces dernières prestation, Sanga Balende est un adversaire à prendre au sérieux par tous les prétendants au titre.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.