Les choses se compliquent pour les U-20 à la CAN


Les chances de la RDC sont amoindries pour les Léopards juniors qui prennent part  la 18ème édition de la CAN de la spécialité. Les Congolais ont été battus par les Maliens sur le score de 1-2 pour la deuxième journée de la compétition.

 

Un match abordable, mais les hommes de Baudouin Lofombo ont été trahis par les erreurs monumentales  de la défense congolaise. Tout a d’abord mal commencé par la perte de balle au niveau de la médiane par Mpati. Cette perte a occasionné l’ouverture du score à la 51ème minute par Dialo. Les congolais se sont organisés et ont réussi à égaliser par le biais de Ngoy Emomo d’une balle arrêtée à la 54ème minute. Cette égalisation a remis la confiance dans le camp congolais. Mais, la RDC sera une fois de plus trahie par la bourde de Bakala Landu, qui a facilité la tâche à l’attaquant malien Amadou Niani à la 59ème minute.

Après cette avance au marquoir, les Congolais ont été déboussolés au cours de jeu. C’est une attaque qui a évoluée sans la percussion. Les Maliens ont conservé cette avance jusqu’au dernier sifflet de l’arbitre burundais. La dernière sortie des Léopards en phase de poules s’annonce critique. Ils seront en face de la redoutable formation nigériane, 6 fois championne de la compétition. Selon une source, Sébastien Minier a regagné la capitale congolaise. Il compte retrouver Algérie en cas de qualification de la RDC au prochain tour. Chose qui  se complique.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.