Les activités de la Lifkor suspendues


Selon la radio onusienne, Alphonse Ngoy Kasanji, gouverneur du Kasaï-Oriental vient de suspendre à Mbuji-Mayi, les activités sportives de la Ligue de football du Kasaï-Oriental (Lifkor)  pour trois mois. Il dit avoir pris cette mesure afin de restaurer le climat de sérénité entre les membres de l’assemblée et le comité exécutif de cette ligue qui, selon lui, seraient en conflit.

Le gouverneur a demandé à l’équipe SM Sanga Balende de Mbuji-Mayi de prendre des dispositions avec la Ligue nationale de football (Linafoot) pour l’organisation de ses différentes rencontres. En réaction, le président de la Lifkor, Alphonse Ngandu, estime que le gouverneur n’a pas qualité de suspendre les activités de son entité sportive. «La ligue dépend directement de la FECOFA et non du gouverneur de province», a-t-il déclaré. Alphonse Ngandu Katunda boude la décision du gouverneur de la province et tient à organiser, samedi 16 mars à Mbuji-Mayi, l’assemblée générale ordinaire de la ligue. Le président de la Lifkor, a dans une lettre adressée le 12 mars 2013 au président de la FECOFA, sollicité l’annulation de cette décision.

La mesure du gouverneur Alphonse Ngoy Kasanji a également fait arrêter le championnat de l’Entente de football de Mbuji-Mayi (Eufmayi) qui était déjà à sa neuvième journée. En novembre 2012, six de sept Ententes urbaines de football de la Ligue provinciale de football du Kasaï-Oriental (Lifkor) avaient tenté en vain de désavouer le président de cette instance provinciale de football, Alphonse Ngandu Katunda Malik. Dans une lettre adressée à la Fédération congolaise de football (FECOFA), les présidents et secrétaires de ces ententes de football lui reprochaient de n’avoir pas assuré les hautes valeurs sportives notamment l’esprit de sportivité et du fair-play.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.