Le ministère des Sports demeure intransigeant


Malgré la mise en garde de la CAF et de la FIFA, le ministère des Sports te de la Culture et des Arts maintient sa décision. C’est un Baudouin Banza Mukalay très intransigeant sur les dernières décisions de deux grandes instances du football.

Par contre, le ministère compte harmoniser le contenu de la note circulaire avec la CAF et la FIFA. Selon le secrétaire général aux Sports, Barthélemy Okito Olela, le président de la FECOFA, Constant Omari a tout simplement déformé le contenu de la décision du ministre Banza Mukalay. A en croire Okito Olela, c’est une distraction de la part de Constant Omari, lequel a du mal à faire l’évaluation après la participation des Léopards à la dernière CAN, Afrique du Sud 2013, lors que le gouvernement continue à  payer le coach principal, Claude Leroy, ensuite une enveloppe consistante a été bloquée par le pouvoir exécutif pour la une bonne participation congolaise au pays de Nelson Mandela.  Le SG aux Sports s’inquiète pour la prochaine des Léopards face aux Libyens le 24 mars au stade des Martyrs de a pentecôte pour le compte des éliminatoires de la Coupe du monde, Brésil 2014.

Cette prise position du ministère des Sports risque de bloquer une fois de plus le démarrage du championnat national. En ce qui concerne la mise en place du comité de compromis, Okito a souligné que la FECOFA a violé les textes, dans la mesure où tout devait se décider à l’assemblée générale extraordinaire et élective. Il soutenu que la FECOFA de pouvait pas procéder à la nomination des membres du comité de gestion de la LIAFOOT. Dossier à suivre.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.