J.NTumba: « la responsabilité de cet échec ne peut être attribuée qu’à Claude LeRoy »


Dans une interview exclusive accordée à votre rédaction, José NTumba, agent joueur FIFA éventré le boa sur les dernières prestations des Léopards seniors et juniors (première partie).

 

Les Léopards de la RDC ont réalisé une contre-performance dimanche dernier contre la Libye lors de  la troisième journée des éliminatoires de la Coupe du monde. Quelle est votre lecture de cette rencontre ?

 

La responsabilité de cet échec ne peut qu’être attribuée au sélectionneur Claude Leroy. D’un retour en Zorro, il tend aujourd’hui vers zéro. Tous les ingrédients d’un échec ont été utilisés depuis son retour :

–          Manque d’humilité et de respect vis à vis des journalistes et des Congolais.

–          Favoritisme qui a entraîné des tensions et la division au sein du groupe.

–          Manque de psychologie dans ses propos pour ne pas dire une insolence qui n’a pas de nom et surtout des déclarations truffées des contre-vérités qui en utilisant un “décodeur“ nous donneraient l’impression d’être pris pour des cons.

 

« Je me vois très mal commencer un match sans Mputu »: avait- il lancé, au bout un conflit entre les joueurs. D’un côté ceux qui commençaient à se voir ”sur-joueur” et de l’autre ceux qui avaient l’impression d’être de   ”sous-joueur”. Ce qui se matérialisa par le conflit Mputu Trésor – Matumona Roum.  De la-non sélection d’Yves Diba, il nous a roulé dans la farine comme le plus grand fabricant des baguettes. Du «  Vu son âge il ne peut pas venir pour s’asseoir sur le banc », alors que sur le banc il y avait des joueurs plus âgés que Diba, ou  « Ils ont perdu et il n’est pas en forme » alors qu’Anderlecht venait dans la même semaine de perdre et que Mbokani était convoqué tandis que Diba n’arrêtait pas de marquer malgré la défaite. Il y a de quoi se posait des questions sur son écartement répété de la liste jusqu’à ce que la nature et la chance (étoffe des grands) fasse le reste à travers le désistement de Yannick Bolasie. Distel Zola, « je ne le connais pas » avait-il dit, alors que c’est l’un des joueurs congolais les plus constants en France. Aujourd’hui il se targue de l’avoir convaincu. Faux!! Ce jeune était déjà en Autriche avec Les léopards, il a aussi joué un match amical en France .Même cas pour Toko Nzuzi qui lui avait même pris le risque de voyager en Egypte sans passeport et cela par patriotisme. Ce monsieur doit arrêter de nous prendre pour des dupes. Distel Zola et Nzuzi Toko sont des jeunes qui ont toujours clamé leur patriotisme et leur disponibilité à jouer pour la RDC. Il a donc enfoncé une porte déjà grandement ouverte. Il se comporte en monarque au Congo depuis son retour. Coaching d’un match qu’il n’avait pas préparé (Sénégal), limogeage d’un coach congolais ayant un contrat (Otis Ngoma), relégation sans vergogne de son premier assistant au poste de deuxième assistant (Santos Muntubilé) et imposition d’un adjoint sans contrat (Migné), accaparement des prérogatives du DTN au détriment du coach Mukeba, Il a écarté tous les agents qui proposaient des matches amicaux à la RDC au profit d’un seul agent des matches de son réseau. Conséquence, pas des matches amicaux de bonne facture pour la préparation de la CAN lors de sa préparation ”club Med” à Oman. La non sélection des joueurs en forme et titulaire dans leur club au profit des cireurs de banc de certains clubs. Un coaching approximatif lors des rencontres difficiles. De notre qualification à la CAN, je pense que n’importe quel entraîneur congolais aurait qualifié la RDC face aux Seychelles et la Guinée équatoriale. En regardant de près ses deux phases finales avec la RDC, Claude Leroy n’a gagné que 7 points sur 21 possibles avec à la clé 1 seule victoire contre le Togo en 2006. Contre la Lybie, ce monsieur a cru qu’il pouvait arriver à 10 jours d’un match aussi capital, dévoiler la liste à 6 jours, commencer la préparation à 4 jours avec un seul entraînement par jour pendant 3 jours et gagner ce match. Il n’a rien fait pour essayer de désamorcer la tension d’après CAN en RDC. Ce qui aurait créé une union totale autour de notre équipe nationale et qui nous aurait permis d’affronter la Lybie uni et fort.


De même pour les Léopards U-20, quelles  sont les explications de leur débâcle à la CAN Algérie 2013?

La débâcle des  U-20 trouve son explication dans le manque de programme clair concernant le football d’âge. Une préparation inadaptée aux grandes compétitions, le manque de moyens… La cerise sur le gâteau fut la présence de Sébastien Migné en tant coach principal, sous couvert de l’étiquette de superviseur, alors qu’il avait abandonné l’équipe dans la difficulté. Sa présence en qualité  d’entraîneur principal est un manque de respect et une insulte pour le travail et le sacrifice enduré par Baudouin Lofombo et son staff. Cette situation ayant plombé l’ambiance générale, je ne vois aucune équipe  donné le meilleur d’elle-même, dans pareil cas.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.