Après la CAF, la FIFA met en garde le gouvernement


La Fédération internationale de football association (FIFA), l’organe planétaire du football mondial exige à travers une correspondance datée du lundi 4 mars, au ministre congolais des Sports, Baudouin Banza Mukalayi Sungu, de retirer sa note circulaire du 29 novembre 2012, interdisant l’organisation des matches du championnat national dans les stades privés.

Selon la circulaire du ministre des Sports, Banza Mukalay avait décidé que son ministère contrôle désormais les subsides que la FIFA alloue à la Fédération congolaise de football association (FECOFA). Pour l’instance planétaire, cette décision remet en cause l’autonomie de gestion de la FECOFA. A en croire cette correspondance, La Fifa apprend avec inquiétude le contenu de la note circulaire du 29 novembre 2012 qui, si elle venait à être appliquée, pourrait avoir des sérieuses conséquences sur le football congolais. La Fifa menace de sanctionner la FECOFA si cette circulaire n’est pas retirée.

Ces sanctions pourraient privées les sélections et les clubs congolais de compétitions africaines et internationales dans lesquelles ils sont engagés. Face cette situation, le ministre des Sports est appelé à revoir ses calculs pour éviter des sanctions graves, alors le football congolais a du mal à décoller.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.