Pour Max Mokey, le dossier Mbemba n’est que du bluff


 

Max Mokey, tuteur de FC MK Etanchéité, club où a évolué Chancel Mbemba Mangulu, estime que les supputations sur le dossier de son ancien sociétaire se trouvant sur la table de la de Fédération internationale de football (FIFA) est un bluff.

L’instance suprême du football planétaire a ouvert une enquête sur l’âge du jeune Congolais du Sporting d’Anderlecht. C’est à la suite d’une information diffusée par la chaîne américaine CNN sur son site, vendredi 1er février que cette affaire est connue du grand public sur le plan mondial. Selon cette publication, Chancel Mbemba Mangulu ancien de Mputu de Ngaliema et de FC MK Etanchéité est sous quatre dates de naissance différentes. Etant donné que le joueur appartient au club belge, Max Mokey s’est réserve de tous commentaires sur ce dossier. Néanmoins,  il a souligné que ce sont des gens qui cherchent à gagner de l’argent sur le dos des joueurs congolais. C’est le cas du Brésilien Paulo, agent de la FIFA. Pareille situation pose problème, notamment, en matière de transfert de joueurs mineurs. ‘‘Nous sommes actuellement en train d’examiner tous les documents de Chancel Mbemba Mangulu qui se trouve en notre possession et l’enquête est en cours’, a confirmé un membre de la FIFA jeudi 31 janvier sur les antennes de la chaine américaine.

International congolais, Chancel Mbemba Mangulu est renseigné comme étant né le 8 août 1988 auprès de ses deux premiers clubs au Congo. Par contre,  lors d’un match de qualification pour la Coupe d’Afrique des Nations en juin 2011, il était renseigné comme étant né le 30 novembre 1991. Sur ses papiers au Sporting club d’Anderlecht, le joueur est né le 8 août 1994. En plus, Mbemba lui-même déclare dans plusieurs interviews qu’il est né en 1990.

Conséquences légales

Outre les problèmes de régularité de la sélection d’un joueur dans les équipes représentatives de son pays chez les jeunes, l’âge est important dans le cadre de la réglementation de transfert de joueurs mineurs. ‘‘Vu les zones d’ombre entourant son cas et les conséquences légales qui pourraient en découler, nous avons décidé de ne pas offrir de contrat d’emploi à Mbemba’’, a expliqué à la Fifa Herman Van Holsbeeck, le manager d’Anderlecht, dans une lettre jointe au dossier récolté par CNN.  Chancel Mbemba a fait partie des 23 joueurs congolais présents à la Can 2013 en Afrique du Sud. La version de l’agent des joueurs à la Fifa, le Brésilien Paulo, n’est pas encore connue. De son côté, un des vice-présidents de la Fédération congolaise de Football association (Fecofa) José Dayoni, a expliqué que la justice congolaise avait déjà tranché sur cette question, précisant que le jugement supplétif indiquait que le joueur est effectivement né 1994.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.