Des mutations remarquables à l’EUFKIN-Lukunga


C’est en bon père de famille que Matthieu Tovo Mozande, président de la intérimaire de  l’Entente urbaine de football de Kin-Lukunga (EUFKIN-Lukunga) a interpellé  la conscience des arbitres sur le respect des 17 lois de jeu qui régissent le football.

 

Le numéro un de cette entité sportive s’est adressé aux hommes en noir au cours  d’une séance de travail organisée vendredi 15 février au siège de l’entité, situé dans les installations du stade des Martyrs. L’actuel  comité exécutif s’est rendu compte qu’au cours de la dernière saison,  les arbitres ont été à la base des troubles et des incidents enregistrés dans les différents championnats locaux. Cette situation  a occasionné des arrêts brusques des matches dans les différents stades retenus.  Face à cette situation, les arbitres ont été pris à partie par les supporters qui se sont sentis lésés. ‘‘On rencontre des antivaleurs dans les championnats.  C’est suite à la prise à partie des arbitres, lesquels sont facilement corrompus par des équipes en position de relégation en division inférieure’’, a souligné un dirigeant de club de l’EUFKIN-Lukunga.

Depuis la suspension du président de l’EUFKIN-Lukunga, Blaise Ndomabsi et sa trésorière, Pascaline Lusu, des mutations sont remarquées de plus en plus.  Pour les sportifs qui se sont déplacés sur les différents terrains de cette entité pour suivre les matches, ils ont remarqué l’acquisition des nouveaux filets  et des drapelets à chaque coin de corner. Le comité exécutif compte aller plus loin avec des innovations au sein de l’entité.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.