Florent Ibenge : ‘‘En cas de problème, on verra avec les dirigeants ce qu’il convient de faire’’


AS V Club continue à affûter les armes dans le souci de se défendre valablement ses couleurs aux différentes compétitions auxquelles les Dauphins noirs prendront part. A cet effet, Irisfootball.com s’est entre entretenu avec le coach principal, Florent Ibenge. Le mentor de V Club évoque sa vision et ses objectifs.

 

Irisfootball.com : Coach Florent Ibenge, c’est un réel plaisir pour nous de vous rencontrer dans le cadre de notre premier entretien. Dites-nous coach comment vous vous sentez après la prise de fonction en votre qualité de coach principal de V Club ?

Florent Ibenge : Merci bien. Le plaisir est partagé. Je me sens bien depuis cette prise de fonction. Le travail ne manque pas, mais on n’a rien sans peine….

Certes, vous avez trouvez une ossature mise en place par votre prédécesseur, comment vous avez trouvé le groupe ?

J’ai effectivement trouvé une ossature mais je n’ai pas pu travailler avec tout le groupe dès le départ. Certains joueurs n’étant pas là pour x, y raisons (sélections, vacances, pourparlers, blessures, maladies….) Néanmoins, il y a de bons joueurs dans le groupe que l’on se doit malgré tout d’étoffer pour affronter les joutes à venir.

Qu’est-ce que nous pouvons retenir des premières séances d’entraînement ou de préparation de l’avant saison ?

Comme je l’ai dit plus haut, je n’ai pu travailler avec tout le groupe. Malgré tout, on a travaillé physiquement en endurance. On a fait beaucoup de volume pour donner une grosse assise pour la saison. Le public, habitué aux “deux camps” a été surpris de voir mes entraînements au départ mais je crois que maintenant, ils ont compris que le but du jeu, c’est de travailler et de se préparer pour les matches. J’ai été désagréablement surpris des résultats des tests d’endurance. Les “deux camps” n’y sont peut être pas étranger. C’est un frein à la performance de haut niveau. C’est aussi un point sur lequel on doit se focaliser.

 

Quelle sera votre politique pour atteindre les objectifs assignés avec le comité de direction du club ?

Je ne connais qu’une politique: le travail. Si possible dans la joie et la bonne humeur car il me semble que l’on travaille mieux quand on est heureux que quand on l’est moins.

Pourquoi avez- vous accepté le mariage avec V Club, un club très exigeant en ce qui concerne le résultat ?

Pour faire ce métier, il faut être passionné. Je n’ai pas besoin que l’on me mette la pression sur les résultats. Je me la mets moi même. Je suis un gagneur et j’ai horreur de perdre. V Club est un grand club. L’un des plus grands du continent. Avoir l’occasion d’entraîner V Club est une opportunité et un challenge que je suis heureux de relever.

Dans quelques jours vous serez en stage bloqué, est-ce c’est toujours l’Afrique du Sud qui est retenu ?

Pour l’instant, nous sommes encore à la recherche du meilleur site et tant que cela n’est pas encore finalisé, je ne vais pas me prononcer

Quelle est votre réaction sur le premier adversaire de V Club en Ligue des Champions de la CAF (Dynamique du Togo) ?

Le DYTO est une grande équipe Togolaise. D’après le site de la fédération togolaise, le fait de jouer V Club, est un tirage clément pour eux. Ils sont donc très surs d’eux. Grand bien leur fasse. Nous nous préparons du mieux possible pour passer ce tour avec humilité, sans crainte mais avec respect que ces gens ne semblent pas avoir.

Y a-t-il une franche collaboration avec vos complices du staff technique ?

La question ne se pose pas. Avec le coach Robert qui s’occupe des gardiens, le courant est passé comme une lettre à la poste. Quant au coach Malé, on se connait de longue date. On a même partagé la même chambre en sélection. Tout se passe parfaitement.

En cas d’élimination du club au tour préliminaire, seriez-vous en mesure d’aller jusqu’au bout de votre contrat ?

Je ne me pose pas cette question. J’ai signé un contrat d’une année avec objectifs. En cas de problème, on verra avec les dirigeants ce qu’il convient de faire. Mais je ne suis pas dans l’état d’esprit de celui qui va plier bagage avant la fin de son contrat. Donc je n’envisage pas l’élimination au premier tour. Je vous ai dit plus haut que je travaille pour passer ce tour.

Un message aux supporters de V Club, très exigeants au résultat ?

Merci pour l’accueil qui m’a été réservé. Je leur demande de continuer à nous soutenir bien sur, mais surtout de nous aider, en étant vraiment un douzième homme. Il faut qu’ils poussent nos joueurs du début jusqu’à la fin. Un joueur qui rate ne le fait pas exprès. Est ce que si on le siffle ou si on l’insulte, il va s’améliorer? Je ne pense pas. Je crois, au contraire que si on le soutient, il va finir par se transcender et apporter sa pierre à l’édifice. Je tiens par ailleurs à m’excusez de ne pouvoir participer actuellement aux différentes sollicitations des comités de supporteurs disséminés dans la ville. Avec le temps, les rencontres se feront naturellement. Merci encore une fois de l’accueil. Comme nous sommes en période des fêtes, je présente mes vœux les meilleurs à tous les  V Clubiens dans le monde entier ainsi qu’aux personnes qui leurs sont chères. Je formule le souhait que cette saison sportive soit meilleure en tous points que la précédente. Au delà de cela, une bonne année à tous les congolais. Merci à irisfootball


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.