CAN 2013 : les Léopards à prendre au sérieux


Les Léopards ont annoncé les couleurs dimanche 20 janvier lors de leur première sortie face aux Blacks Stars du Ghana (2-2), après les 90 minutes de la partie très disputée entre les deux équipes nationales casées dans le groupe B, précisément à Port Elisabeth.

Avant le big-event, la plupart des amoureux du ballon rond ne s’attendaient pas à une bonne prestation des hommes de Claude Leroy devant l’un des favoris de la CAN, le Ghana. Cette prestation vient de démontrer que les Léopards sont à prendre au sérieux au cours de cette nouvelle aventure de la grande messe du football africain. Les sportifs ont constaté une détermination remarquable des Léopards sur l’aire de jeu de l’arène de Mandela Bay stadium face aux Black Stars. Menés à deux reprises, en aucun moment du match, les amis de Trésor se sont découragés pour rater leur entrée dans la matière, après avoir été motivés par le gouvernement comme prévu. Cette détermination a fini par payer.  Les Léopards sont parvenus à remettre les pendules à l’heure  avant le dernier coup de sifflet final de Daniel Benneth. ‘‘On n’a jamais remarqué une telle détermination dans le camp du Onze national.  Ils sont appelés à continuer ainsi’, a indiqué un amoureux du ballon rond, tout en exhortant l’équipe à respecter leur prochain adversaire, le Niger.

Ramener plus

Les amoureux du ballon rond estiment que les Léopards sont en mesure d’aller loin dans cette édition. Il leur suffira de rectifier quelques réglages, surtout à la ligne d’attaque. Selon Cédric Mongongu, défenseur central, ils sont satisfaits dans l’ensemble même s’ils auraient pu ramener plus. ‘‘D’entrée de jeu, on a eu deux occasions franches, mais on les a ratées. On s’est fait punir dans la foulée. Après, le Ghana a mené 2-0 mais on est revenus. A 2-0, on s’est dit que ça allait être compliqué. Heureusement, Trésor (Mputu) a presque marqué sur l’engagement. On a recommencé à y croire. On a mis ce deuxième but (sur penalty). Malheureusement, on a manqué la balle de 3-2 (sur le tir de Mulumbu). Un point pris contre une équipe comme celle-là, c’est déjà bien, même si on aurait pu prendre les trois points’’, a-t-il soutenu. Au terme du match, Claude Leroy a tenu à remercier ses joueurs.  Il s’est dit fier de son équipe. Leroy espère que tout le pays va désormais être derrière cette équipe dans laquelle il y a une ambiance formidable. Pour revenir de 2-0 à 2-2 contre une équipe comme le Ghana, il faut avoir de grandes qualités. ‘‘J’éprouve un bonheur incroyable à travailler avec ce groupe. Les joueurs ont mérité ce point après tous les problèmes que l’on a connus. C’était un grand match et une belle image pour le football africain après une première journée soporifique’’, a accentué le Français.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.