Le stade TP Mazembe exclu des matches nationaux


Selon une lettre circulaire du ministère des Sports et Loisirs rendue publique le 29 novembre, il est interdit l’organisation des rencontres sportives nationales de football dans les stades privés. Cette note circulaire indique que les matches des compétitions nationales ne se joueront que les stades gérés par l’Etat. Après la prise de cette décision, c’est le stade TP Mazembe (stade des Corbeaux), situé dans la commune de Kamalondo qui est frappé.

Cela n’empêche que l’arène de la commune de Kamalondo accueille les rencontres de la prochaine Ligue des champions de la CAF. Selon le secrétaire général aux Sports et Loisirs, Barthélemy Okito, en organisant des matches sur son stade, Mazembe se taille la part du loin, soit 80 % de recettes. C’est qui est inconcevable pour les décideurs du sport congolais. Le numéro un du sport affirme vouloir maximiser les recettes pour le compte du Trésor public. Banza Mukalay  précise que les matches internationaux pourront se jouer dans des stades privés homologués par l’Etat congolais. En outre, Banza  conditionne la signature des contrats relatifs aux équipements et à la sponsorisation des équipes nationales, toutes disciplines confondues, par l’aval de son ministère.

Selon la note, tout contrat ou protocole d’accord relatif aux équipements et à la sponsorisation des équipes nationales doit requérir préalablement l’aval du ministère ayant les sports dans ses attributions, annonce la note. C’est une confusion dans la mesure où les décideurs se sont déplacés de la capitale cuprifère pour homologuer ce stade. Les dirigeants de Mazembe ne tarderont pas à réagir sur la décision prise par le ministre des Sports et loisirs.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.
Irisfootball

GRATUIT
VOIR