Fiston Bokungu dénonce l’injustice à la Girabola


Fiston Bokungu Ndjoli dénonce l’injustice après avoir évolué la saison dernière sous les couleurs de Kabuscorp do Palanca, club du championnat d’élite angolaise (Girabola).  Ancien sociétaire de DCMP, Bokungu a précisé que sa prestation au sein de Kabuscorp n’a pas vraiment été formidable, mais il a fait le maximum de ce qu’il pouvait faire au cours de la saison sportive. Après avoir signé un contrat d’une saison, Bokungu préfère tenter son aventure ailleurs.

‘‘Il existe plusieurs équipes où je peux m’engager et évoluer. J’avais signé un contrat d’une saison avec Kabuscorp. A la fin de ce contrat, j’ai été contraint d’aller solliciter ailleurs’’, a-t-il appuyé.  Il a ajouté que lorsqu’on parle d’une équipe, on voit l’ensemble des joueurs qui composent l’ossature. Mais, cela n’a pas été le cas chez Kabuscorp où il n’y avait pas d’amour. Au regard de ce climat, Bokungu ne pouvait renouveler le contrat dans un environnement où on ne voulait pas de sa personne.

Toujours dispo pour l’équipe nationale

Sur 30 matches par son club au cours de la saison, Bokungu en a livré 20. Son absence au cours des autres explications se justifie  par le fait qu’il était contraint de venir chercher un visa de travail à Kinshasa pour lui permettre de poursuivre en toute quiétude sa carrière de footballeur.  Bokungu a souligné qu’il est toujours disponible pour servir les couleurs de la RDC.  En prévision de la CAN, il demeure très optimiste pour la bonne prestation  des Léopards à la phase finale.  Sportivité oblige, Fiston Bokungu reconnait que le football angolais est bien organisé.  Presque toutes les équipes possèdent des terrains de football pour les entrainements, voire même pour les compétitions.  Mais, il a indiqué  le football congolais est inné et très apprécié sur le plan technique. Pour la saison prochaine, Bokungu souhaite tenter son aventure au Qatar ou encore en Arabie Saoudite.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.