Une saison tumultueuse au championnat de la LINAFOOT


Après un long marathon, techniquement, c’est finalement mardi 20 décembre que la 17eme édition du championnat de la Division I a pris fin. C’est la rencontre qui avait mis aux prises les Immaculés de DCMP aux Corbeaux de TP Mazembe au stade Tshikisha de Mbuji-Mayi au Kasaï Oriental.

La fin du championnat intervient après une saison tumultueuse au niveau de la Division I ou encore Super league. Malgré les vents et marées, le comité Yav a conduit jusqu’à la destination la barque du championnat d’élite congolaise. Sur cette phase expérimentale, les sportifs n’accordaient pas le minimum de chance aux organisateurs, ils estiment que le championnat a été organisé par défis. Les organisateurs sont allés  trop vite en besogne, alors que c’était une saison expérimentale.   Selon certains qui sportifs  militent pour un avenir meilleur du football congolais, avaient souligné que cette saison, le championnat sera un fiasco total. Noir sur blanc, le comité Yav a été à côté de la plaque, étant donné que c’était la plus mauvaise saison qu’a connu le championnat. Lorsque rien ne marchait, le président de la FECOFA s’est réservé de tout commentaire, alors que c’est lui l’initiateur de cette fameuse Division I. la LINAFOOT a failli dans sa mission sur le plan d’application des textes, et respect de son propre calendrier.

Gestion artisanale

Une gestion artisanale  de la bande a Guilbert Paul Yav. Les Sportifs soulignent que les que les choses sont gérées d’une manière farfelue. Les organisateurs du championnat national pouvait rendre publique son calendrier sans imprégner des divers programmes d’instances supérieures. Évoluant dans l’amateurisme, la Division ne pouvait que connaître des perturbations à tout moment.   Par conséquent, le championnat est allé hors délai du calendrier de la saison sportive. Il a fallu la dérogation à deux reprises du ministre pour que  la situation soit décantée. Au cours de cette saison, deux clubs, à savoir V Club et Mazembe ont été à la base de perturbation  du championnat. L’opinion se souvient que V Club est allé prendre part au tournoi de la CECAFA Kagame Cup en Tanzanie pendant plus d’une semaine. Mazembe est allé en préparation pendant 2 semaines à Ndola en Zambie, en prévision de sa participation de la campagne africaine. Les sportifs accusent en outre les décideurs de partialité dans l’organisation de la compétition.  Sportifs ont constaté que les clubs engagés ne jouaient pas le même nombre des matches.

Au regard de cette situation, il était difficile que la saison sportive connaisse des tumultes du débit à la fin. Sur plan national, certaines équipes ont éprouvé des difficultés sur le plan financier. Face à ces difficultés, plusieurs clubs avaient écopé des forfaits. Pour la saison prochaine, toutes les parties doivent autour d’une même table pour que la compétition se joue en toute quiétude. On doit également des reports à répétitions pour que le championnat ne soit pas élastique. Néanmoins,   les amoureux du ballon rond ont le championnat qui était à caractère national, étant donné que toutes les 11 provinces ont été représentées au moins par un club.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.