Gladys Bokese éclaire la lanterne


Gladys Bokese, ancien sociétaire de DCMP a éclairé la lanterne le week-end sur la résiliation du contrat avec l’équipe tunisienne d’Etoile sportive du Sahel (ESS). Sur son site officiel, ESS a confirmé le divorce avec le joueur congolais alors que le contrat était signé en bonne et due forme pour 3 ans.

Après cette publication, Bokese a pu éclairer la lanterne sur ce dossier. Il a souligné qu’il n’a pas été notifié sur la décision prise par les dirigeants du club tunisien. ‘‘Ce n’est pas encore fini, puisque je n’étais pas notifié sur la résiliation du contrat, quoi que l’information ait été publiée sur le net. Après cette publication, Bokese avait vite saisi la FIFA, instance suprême du football planétaire. Aussitôt appris cela, les Tunisiens ont songé revoir leurs calculs pour éviter le pire après avoir écopé d’une suspension de la CAF, à la suite des troubles orchestrés par les supporters lors du match avec l’Espérance de Tunis en Ligue des champions de la CAF. Dans l’entre temps, Bokese ne compte pas revenir chez les Immaculés. Il estime qu’il préfère laisser les jeunes gens, lesquels ont marqué de leur temps, alors que personne ne leur accordait le minimum de chances, après le départ massif de certains cadres du club à la fin de la saison dernière.

Pour être au point physiquement, Bokese s’entraîne en solo au stade Municipal de Bandalungwa. Pour la petite histoire, les étrangers de l’ESS au total 7 avaient revendiqué leur droit après des arrières de salaires de 3 mois. Par malheur, 5 d’entre eux ont été punis  par les dirigeants du club. Sauf imprévu, l’ancien capitaine de DCMP portera le maillot team vert-noir de la capitale la saison prochaine.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.
Irisfootball

GRATUIT
VOIR