FC Lupopo-TP Mazembe : un rendez-vous manqué


Le derby lushois pour le compte de la 15ème journée de Division I entre FC Lupopo et TP Mazembe, prévu le 27 octobre au stade Kibasa Maliba a été un rendez-vous manqué. C’est le deuxième rendez-vous manque au championnat national. Le premier c’était Mazembe et V Club.

Selon le site officiel de Mazembe, ce sont les Lumpas qui ont saboté ce derby lushoi très attendu par les amoureux du ballon rond de la capitale cuprifère. Selon cette source, comme dans un mauvais roman policier, les évènements qui se sont déroulés avant le match Lupopo-Mazembe sortent de l’ordinaire. Joueurs, dirigeants et supporters sont sortis du stade à la sauvette à 35 minutes du coup d’envoi à la suite de gaz lacrymogènes lancées par les forces de l’ordre commis pour la circonstance en réaction aux jets de pierres émanant des tribunes occupées par les Lumpas. Intoxiqués par ces gaz toxiques, les officiels du match mettaient à l’abri les joueurs, menacés d’être pris au piège sur la pelouse….

C’est dans la confusion la plus totale que tout le monde avait vidé le stade laissant derrière quelques blessés graves. Pour rappel, à deux jours du match déjà, la tension dans le camp de Lupopo était montée- on a voulu empêcher les Corbeaux  d’accéder à Kibassa pour les entrainements – et aujourd’hui est survenu ce sabotage du match à 35 minutes du coup d’envoi en prenant à partie toute personne liée à Mazembe. La balle est dans le camp des décideurs de la LINAFOOT pour rétablir les responsabilités après ces actes de vandalismes


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.