Après le départ de Bokonda, le déluge chez Lupopo


Les Cheminots de FC Lupopo continuent à traverser des moments critiques de leur histoire. Certains Lumpas pensaient qu’après la démission de Faustin Bokonda de la tête du comité de coordination, tout allait être mieux. Alors qu’après ce départ, c’est le déluge au sein de cette grande équipe de la capitale cuprifère.

Avant la démission de Bokonda, Lupopo se trouvait parmi les trois premiers au classement officieux de la Division I et les Lumpas étaient régulier dans la campagne africaine.  Après avoir constaté la trahison au sein du club après la défaite subie devant DCMP au stade des Martyrs (1-4), Bokonda avait jugé utile de préserver sa dignité en rendant vite le tablier. Au regard de la position occupée par cette équipe, l’espoir s’est envolé, soit pour la Ligue des champions, soit la Coupe de la CAF. Le déluge se fait sentir juste après l’avènement de la nouvelle équipe dirigeante.

Départ massif des étrangers

Contacté par les fins limiers de l’Objectif pour éclairer la lanterne des sportifs sur la situation critique de Lupopo, le représentant de cette formation katangaise à Kinshasa a évité toute intervention sur les médias pour des raisons personnelles. Selon certaines  sources, le staff dirigeant de Lupopo n’a pas un programme ambitieux pour permettre aux Lumpas de garder le même rythme au niveau national et international. Après la prise des fonctions de nouveaux dirigeants, tout a basculé. Les joueurs ont avaient regagné leur pays d’origine dans la mesure où les rémunérations ont été revues à la baisse. Un joueur qui touchait mensuellement USD 1500 a vu sa rémunération ramenée à USD 800. Etant donné qu’ils n’ont pas apprécié cette attitude des nouveaux dirigeants, les zimbabwéens ont préféré arrêter l’aventure avec Lupopo. Certains joueurs qualifiés ‘‘d’enfants chéris’’ de Bokonda, ont été soit chassés du club, soit suspendus. Dépourvu d’une ossature costaud, le staff dirigeant a recouru à certains joueurs des premières divisions de Kinshasa pour étoffer le groupe. ‘‘Les joueurs qui n’ont même pas d’expérience d’une compétition de grande envergure ne peuvent rien devant les grandes équipes telles que DCMP, V Club et Mazembe’’, s’est exclamé un fan Cheminot.

Les avis partagés

A la dernière nouvelle, on nous renseigne que Lazard Milosevic arrivé après le départ de Bokonda, serait évincé du staff technique. Présentement, le staff technique est dirigé par Guy-Roger Limolo provenant de l’AS Vutuka de Kikwit.  Les avis des Lumpas sont partagés sur l’arrivée de Limolo à la tête du staff technique de leur club. On estime qu’il ne sera pas à la hauteur de Lupopo.  Dans les milieux sportifs, certaines personnes pensent que l’actuelle ossature de Lupopo ne sera pas en mesure de faire face devant les Corbeaux. ‘‘La crise qui est en train de secouer le navire Lumpa a atténué la rivalité qui existe entre Lupopo et Mazembe au niveau provincial’’, a indiqué un fan de FC Lupopo.  Le Katanga est une province qui regorge des bailleurs de fonds pour sauver les Cheminots, mais le grand problème c’est la SNCC, propriétaire du club qui gère l’équipe au quotidien.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.