Une large victoire des Léopards sur les Nzalangs : 4-0


Quatre buts à zéro, c’est sur cette large victoire que les Léopards se sont débarrassés de l’équipe nationale de la Guinée Equtoariale, les Nzalangs nacional, dimanche 9 septembre au stade des Martyrs de la pentecôte, en match comptant pour le qualificatif CAN, Afrique du Sud 2013.

Les hommes de Claude Leroy ont demmaré la rencontre tambour battant, sans pour autant violer les perches adverses. La ligne offensive congolais avait à plusieurs butté sur le portrier de Nzalangs nacianal, impérial sur des actions dangereuses menées par les Léopards. Malgré cette domination en première période, les Congolais ont été trahis par le manque de réalisme devant le but adverse. Au regard de leur prestation en première période, le public présent au stade des Martyrs a estimé que les amis de Narcisse Ekanga étaient venus à Kinshasa pour concéder un match nul au stade des Martyrs. Devant une équipe attentive et très regroupée avec une défense composée de 5 joueurs, il était évident que Claude Leroy possède à un changement dans le plus bref délai. Après avoir été l’ombre de lui-même, Alain Kaluyituka a cédé sa place à Matumona Roum.

L’entrée de socétaire de Mons a porté du tonus dans le système de jeu de la RDC. Après une chevauchée  sur le flanc gauche de Cédric Makiadi, lequel a servi Mbokani qui a envoyée le cuire de la tête au fond de filtes à la 56ème minute. C’est l’euphorie  dans les gradins du stade des Martyrs. Cette ouverture du score a poussé les Nzalangs à attaquer. Ils ont été surpris à 61ème par le but de Deo Kanda d’un pointu du pied droit. Ces deux buts des Léopards ont affibli phyisiquement les Equato guinées. A la 74ème minuteLes Léopards ont une fois de plus encaissé. C’est le latéral droit, Djo Issama qui a servi idéalement Mbokani, lequel a conduit le ballon au fond des filets. C’est le même Dieumerci Mbokani qui a clôturé le festival de but à la 78ème minute, après une passe en or de Matumona Roum.

Cett victoire permet aux Léopards de prendre une option pour la qualification de la grande messe du football africain en janvier de l’année prochaine. En cas de la qualification, Cluade Leroy serait le porte-bohneur du football congolais. L’opinion se souvient, c’est le Français qui a permis au Onze national d’être parmi les convives de la CAN en 2006 en Egypte.

 

 

 


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.