Triche à la Division I


La tricherie bat son plein au niveau du championnat de la 17ème édition de la Division I. Selon les amoureux du ballon rond, c’est la plus mauvaise saison du championnat d’élite de la RDC. Avant l’entame de la seconde phase de la compétition, le comité de gestion de la Ligue nationale de football (LINAFOOT) a pris soin de rendre publique les différentes combinaisons de la deuxième partie de la compétition.

Il était prévu que 10 matches soient disputés. La bande à Yav Tchibal s’est justifiée après la publication de ce calendrier. Diverses raisons ont été évoquées pour justifier que le championnat soit écourté.  Contre toute attente, la LINAFOOT a fait jouer deux matches, lesquels n’étaient pas prévus par le calendrier. Il s’agit de TC Elima-US Tshinkunku (3-0) et FC Nkoy-AC Makiso (2-1). Par quel mécanisme ces deux matches ont été disputés, alors que ce n’étaient pas prévus dans le calendrier. Cette attitude démontre noir sur blanc qu’il règne une triche au sein de la LINAFOOT, a déclaré un analyste sportif. ”C’est triste de constater que la LINAFOOT viole ses propres textes”, a-t-il indiqué. Les opérateurs sportifs qualifient d’artisanale la gestion de Guilbert Yav Tchibal.

Pourtant avant son élection, dans les milieux des sportifs, on pensait que tout allait changer pendant son mandat, mais les sociétaires et l’opinion ont remarqué un autre Yav. Cette manière de gérer les choses est en train d’affaiblir l’essor du football congolais. Avec cela, l’affaiblissement de l’EPFKIN. Nous y reviendront.

 


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.